La photo du mois de Mars, élue avec 40 % des voix, est :

The Well
The Well, Guadalupe Mountains National Park, Texas

Le vainqueur a été désigné par tirage au sort parmi les commentaires ayant voté pour cette photo. Ce mois ci, l'agrandissement d'une de nos photos au choix est remporté par Chantalyon ! La récompense de la persévérance !

Cinq personnes marquent un point pour le concours annuel : Chantalyon, Philippe, Bea, Choupette56 et Delf68 qui poursuit son sans faute !

Rappel : En 2010, le vainqueur de la photo du mois peut choisir l'agrandissement de n'importe quelle photo de notre galerie Flickr.

A très bientôt pour le vote d'Avril !

Réactions : 

2010 est décidément une année qui n'a pas très bien commencé d'un point de vue météo aux USA. Ce week-end a en effet vu des alertes aux tempêtes toucher une grande partie du pays. Des tornades ont frappé dans le Missouri, à Yazoo City qui a été en partie détruite et où une dizaine de personnes sont décédées.


Regardez plutôt ce que les chasseurs de tornades y ont filmé ce week-end (si vous ne voulez pas regarder toute la vidéo, jetez un oeil au milieu du film pour voir la tornade battre son plein et vers la fin pour voir l'ampleur des dégâts) :


Bien sûr, les tornades sont fréquentes aux USA et les gens s'y sont habitués, baptisant même "Tornado Alley" cette immense région centrale du pays où les plaines servent de terrain de jeu à ces phénomènes climatiques impressionnants.

Il existe d'ailleurs une émission de télé nommée "Storm Chasers" (les chasseurs de tempêtes) qui suit les quelques scientifiques extrêmes prêts à tout pour déposer leurs instruments de mesure au plus près des tornades afin d'enregistrer de précieuses informations.

Vous pouvez regarder cette vidéo pour en apprendre plus sur les chasseurs de tornades ou vous contenter de cette version courte qui montre quelques magnifiques et impressionnantes tornades, on peut même voir une maison se faire littéralement arracher du sol :


Je vous rassure, nous n'avons pas vu de tornade à Chicago ce week-end, même si la météo était plutôt grise et pluvieuse. En revanche, nous avons eu droit à de nouvelles aventures grâce à mes amis de US Airways, que j'avais pourtant presque pardonnés il n'y a pas si longtemps...

En fait, tout a commencé au départ de Philadelphie. Après embarquement et alors que nous étions prêts à partir, le commandant de bord nous informait que nous avions un petit problème "rare et embarrassant".

En effet, le copilote, qui était arrivé à l'aéroport une heure avant le décollage, avait tout simplement disparu ! 20 minutes plus tard, le petit malin faisait son apparition sous les applaudissements des passagers et nous avons alors décollé pour Chicago !

Vue de Philadelphie après le décollage

Au retour, les choses furent un peu plus compliquées. D'abord, nous arrivons à l'aéroport Dimanche après midi pour apprendre que notre vol planifié pour 18h55 décollera finalement à 20h22...

A 20h22, l'embarquement commence. Alors qu'une dizaine de personnes ont embarqué, US Airways annonce que l'embarquement est interrompu car l'aéroport de Philadelphie vient de fermer ses portes en raison de l'orage (les restes des tempêtes et tornades du week-end...). Nous ne pouvons donc plus décoller mais il faut attendre car l'aéroport pourrait réouvrir rapidement.

Une heure plus tard, US Airways annule le vol et nous demande de faire la queue pour obtenir un nouveau billet... Heureusement, le personnel était relativement sympathique et préparé donc nous avons obtenu deux billets sur un vol United à 13:05 ce Lundi et un coupon pour une chambre d'hôtel à tarif réduit pour la nuit supplémentaire que nous devions passer à Chicago.

Ce Lundi, aucun problème pour rentrer sur Philadelphie, alors que Chicago nous narguait avec soleil et grand ciel bleu après deux jours de visite dans la grisaille... On ne peut pas avoir de la chance tout le temps !

Réactions : 

This is Texas

18:54 jeudi 22 avril 2010

Cinquième et dernier article de notre série Texane avant de nous envoler pour Chicago demain soir (le marathon de visites est en marche !). Aujourd'hui, nous allons partager ce que nous avons vu sur la route, ayant passé un peu plus 16 heures au volant durant ces 4 jours !


Nodding donkeys
Puits de pétrole, chevalets de pompage, pumpjacks ou encore nodding donkeys !

Le Texas est le deuxième état le plus riche des USA après la Californie, ce qu'il doit en grande partie au pétrole (4,6 millions de barils Texans par jour !), à l'agriculture et à l'industrie aérospatiale. Sur la route, nous avons croisé un nombre incalculable de puits de pétrole sur des kilomètres et des kilomètres dans la partie centrale de l'état qui est par ailleurs l'une des plus désertiques.

Le Texas est plus grand que la France métropolitaine et compte "seulement" 24 millions d'habitants dont 70 % vivent dans les métropoles que sont Dallas-Fort Worth, Houston, Austin et San Autonio.

Le reste... c'est du désert ! Ce qui inspire les aventuriers que nous sommes, ou encore les producteurs d'un des meilleurs films de ces dernières années, qui par ailleurs se déroule en partie à et autour de El Paso :


Aussi surprenant que celui puisse paraître, le Texas a également pris le tournant des énergies renouvelables puisque les puits de pétrole laissent petit à petit la place aux éoliennes. Le Texas est ainsi l'état Américain qui produit le plus d'électricité éolienne et possède le plus grand champ d'éoliennes au monde ! Cette production d'électricité éolienne alimente déjà plus d'un million de foyers Texans.

Adeline au village historique de Buffalo Gap

Sur la route, nous avons également découvert les restaurants "Texas Roadhouse" qui ont un décor typiquement western et un concept original : Chaque table a un véritable seau de cacahuètes gratuit et rempli à ras bord. La coutume veut que les clients jettent les coquilles usagées par terre, ce qui fait que le sol craque sous nos pas !

Au delà de ça, les repas y sont copieux, gras mais très bons et pas chers. Pour moins de 10 dollars par personne, vous pouvez avaler une quantité de nourriture permettant de survivre pendant une semaine sans rien manger d'autre. Les roadhouse, c'est à faire et ça se trouve un peu partout aux US, mais surtout au Texas quand même !


Pour finir sur le sujet Texan, une petite vidéo d'une minute 47 secondes illustrant les différentes curiosités filmées sur la route ainsi qu'un diaporama de 23 photos de notre visite au village historique de Buffalo Gap (sud d'Abilene), qui est un musée de plein air où l'on visite des demeures de différentes époques de l'histoire Américaine :



Réactions : 

Avec 1,2 million d'habitants, Dallas est la neuvième plus grande ville des Etats Unis et la troisième plus grande ville du Texas derrière Houston et San Antonio. Avec Fort Worth, elle forme la Dallas/Fort-Worth Metroplex, une incroyable aire urbaine de 6 millions d'habitants !

Centre ville de Dallas

Si pour nous autres Français, Dallas est avant tout un univers impitoyable, en Amérique c'est la ville que l'on adore détester. Pourquoi ? Dallas est très riche et voit tout en plus grand, plus gros, plus fort.

Leur équipe de football Américain, les Dallas Cowboys, est l'équipe à battre depuis qu'elle s'est auto proclamée "meilleure équipe du monde" dans les années 90. Leur stade, le Cowboys Stadium, peut accueillir 80 000 spectateurs pour les matchs de foot US et a accueilli en Février dernier un match all-star de basketball devant... 108 713 spectateurs !!!

Le Cowboys Stadium, ouvert en 2009 et ayant coûté plus d'un milliard de dollars !

Autour du stade, les autoroutes à 8 voies sont en cours d'élargissement pour pouvoir en accueillir 12... La devise de Dallas "Live Large, Think Big" a été parfaitement bien choisie.

La ville en elle-même est plutôt jolie, tout semble neuf et parfaitement propre comme si elle venait d'être construite.



Tramway, rues pavées et bâtiments en brique rouge, Dallas a son charme bien à elle

Si il y a un évènement qui a marqué l'histoire de Dallas, des Etats Unis et même du monde, c'est bien le 22 Novembre 1963. Ce jour là, le jeune Président JF Kennedy se rendait au Texas lors d'une tournée de campagne pour sa réélection et décidait de parader dans les rues de Dallas malgré une certaine impopularité dans cet état conservateur. Le jour de sa visite, un encart violent à l'encontre de JFK fut en effet publié dans la presse de Dallas.

Malgré tout, le cortège quitta l'aéroport et traversa les rues de Dallas où la foule en liesse donna un accueil des plus au chaleureux à JFK, au point que l'épouse du gouverneur du Texas lui glissa : "Vous voyez Président, vous ne pouvez pas dire que Dallas ne vous adore pas".

Une minute plus tard, alors que la limousine quitte Dealey Plaza pour entrer sur Elm Street, trois coups de feu sont tirés en direction du convoi Présidentiel. Kennedy, atteint dans le haut du dos et à la tête, vient d'être assassiné sous les yeux de la foule et des caméras.

La croix marquant l'endroit où JFK a été assassiné. Au fond, l'immeuble d'où le tireur l'a abattu.

Le mémorial de JFK sur Dealey Plaza

Aujourd'hui, un musée très intéressant se trouve au cinquième étage du bâtiment où le tireur était caché. Dans ce Sixth Floor Museum (oui, les Américains ne comptent pas les étages comme nous, le rez de chaussée étant le premier étage !) , l'histoire de Kennedy et des événements de ce jour particulier sont présentés dans une exposition parmi les plus vivantes et les plus prenantes qu'il soit donné de voir.

Au paroxysme de la visite, tandis que des vidéos et des enregistrements sonores montrent l'arrivée du cortège Présidentiel, on se trouve face à face avec LA fenêtre entrouverte où Oswald a tiré sur JFK caché entre des cartons... Les photos étaient malheureusement interdites mais je peux vous assurer que l'exposition valait le déplacement.

La fenêtre du cinquième étage est toujours entrouverte...

Que dire de plus sur Dallas ? Je pense que vous savez tout ou presque désormais. Une ville particulière dont la visite est instructive et loin d'être désagréable.
Pour voir toutes nos photos de Dallas, suivez le diaporama ci-dessous (22 photos) :

Réactions : 

Pour voter pour la photo du mois, vous pouvez simplement utiliser le formulaire de sondage situé juste à droite de cet article.

Si en plus vous laissez un petit commentaire pour appuyer votre vote, le tirage au sort à la fin du mois peut vous permettre de gagner un agrandissement de n'importe laquelle de nos photos sur notre galerie Flickr !

La sélection de ce mois-ci est intégralement tirée du Texas et du Nouveau Mexique, deux états que nous avons grandement appréciés :


After the sand storm
White Sands, New Mexico

Nodding donkeys
Nodding Donkeys, Texas

Cactus and the Guadalupe Mountains
Guadalupe Mountains, Texas

Butterfield stage station ruins
Butterfield stage station ruins, Texas

The Well
The Well, Texas

Bonne chance pour le vote et n'oubliez pas de laisser un petit commentaire ci-dessous ou par e-mail !

Réactions : 

Si le Texas et l'ouest Américain sont connus un peu partout dans le monde, c'est en grande partie grâce au cinéma et aux westerns. Lors de notre séjour au Texas, nous voulions voir si la réalité est à la hauteur de la légende et si l'esprit cowboy y est toujours vivant. Pour ce faire, nous sommes allés à Fort Worth dont la devise est "Where the West begins", là où commence l'ouest...


Adeline pose avec le drapeau du Texas à Fort Worth

Fort Worth fut un centre névralgique pour le commerce du bétail entre 1876 et 1960. Aujourd'hui, il reste de ce passé le quartier des Stockyards où l'on peut voir des cowboys sur leur monture, pour le plus grand plaisir des touristes (photo ci-dessous). Bien entendu, ce ne sont pas des "vrais" cowboys, mais c'est amusant quand même :


Deux fois par jour, les cowboys font un tour dans les Stockyards avec les vraies stars de Fort Worth (et du Texas) : Les vaches Texas Longhorn. Leurs incroyables cornes dont la longueur totale de pointe à pointe peut atteindre les deux mètres leurs permettent de se défendre des coyotes et autres prédateurs. Ces vaches se sont adaptées au climat aride du Texas et en sont l'un des emblèmes les plus connus :

Les Texas Longhorns

Cowboys et cowgirls escortent les Longhorns dans les rues de Fort Worth

La cowboy mania ne s'arrête pas au commerce de bovins mais se manifeste surtout de nos jours par la pratique du rodéo. A Fort Worth, il y a ainsi une arène baptisée "Coliseum" où des compétitions ont lieu chaque week-end. Faute de timing, nous n'avons pas pu assister à un rodéo mais avons tout de même pu visiter l'arène :

Le coliseum

Celui là, il s'y croit...

C'est tout petit en fait... Et ça sent l'animal là dedans !

Pour le reste, les Stockyards regorgent de boutiques où l'on peut s'offrir bottes et chapeaux de cowboys, mais aussi des saloons où l'on mange Texan dans une ambiance western super sympa. Jugez plutôt :

Un marchand de bottes

Notez le ceinturon... en forme de Texas !

Saloon

Selles de cowboy au bar !

Si les Stockyards de Fort Worth sont bien évidemment orientés tourisme, le folklore et la culture cowboy restent très présents dans le quotidien des locaux. Il n'est pas rare de croiser des habitants avec le chapeau de cowboy vissé sur la tête, nous saluant d'un "Howdy!" typiquement Texan. Et puis, les chevaux ne servent pas qu'aux cowboys à touristes, j'en veux pour preuve ce véhicule de la police montée de Fort Worth :

Ça c'est une voiture de police !

Au centre ville, les Longhorns sont toujours là !

L'hôtel de ville

Au final, Fort Worth est une très jolie ville, surprenante à bien des égards. Les attractions des Stockyards sont divertissantes et le petit centre ville s'avère être très sympathique. Pour en voir plus, je vous conseille de parcourir nos 62 photos en diaporama ci-dessous.

Infos pour les expatriés : Site officiel des Stockyards - http://www.fortworthstockyards.org/ - Les Longhorns sont de sortie tous les jours à 11h30 et 16h.

Réactions : 

Guadalupe Mountains, Texas

20:42 vendredi 9 avril 2010

Après avoir parlé du Mexique et du Nouveau Mexique, voici le premier article entièrement consacré au Texas et en particulier le parc national des Guadalupe Mountains qui se situent 175 kms à l'est d'El Paso et environ 900 kms à l'ouest de Dallas. Et oui, le Texas est grand, plus grand que la France métropolitaine, c'est dire ! C'est le deuxième plus grand état des USA après l'immense Alaska.


Sur la route des Guadalupe Mountains

Sur la route entre El Paso et les montagnes Guadalupe, nous avons expérimenté le désert de l'ouest Américain dans toute sa splendeur. Je ne le dirai jamais assez mais ces étendues désertiques me fascinent et rouler des heures au milieu de ces paysages de désolation est toujours une expérience mémorable : Absence totale de civilisation, extrême solitude, incroyable paysages de cactus, yuccas et sable à perte de vue... Le vrai road trip Américain.

En plus en ce mois de Mars la température y était très agréable, autour des 20 - 25 °C ce qui était absolument parfait.

Cactus avec les montagnes Guadalupe en toile de fond

Arrivés face aux Guadalupe, nous admirons El Capitan qui culmine à 2464 mètres d'altitude et dont la silhouette est emblématique de l'ouest du Texas. Le contraste entre le ciel, le désert et ces montagnes est magnifique :

El Capitan

Nous y voilà !

A l'image d'autres parcs de montagne comme Yosemite, Guadalupe est un paradis pour randonneurs. Nous nous sommes donc essayés sur quelques sentiers de promenade, le premier nous guidant vers les ruines d'un ancien relais postal, lequel était utilisé comme étape sur la liaison St Louis - San Francisco qui prenait 25 jours à cheval ! Le coût du timbre pour un tel effort de livraison était alors de 10 centimes.

Adeline au milieu des cactus

Les ruines de la station du Butterfield Overland Mail

Les Guadalupe sont les plus hautes montagnes du Texas, avec comme point culminant le Guadalupe Peak et ses 2667 mètres d'altitude. De telles montagnes au milieu du désert sont une aubaine pour la récupération de l'eau de pluie, en conséquence quelques ranchs ont occupé la région par le passé, c'est le cas du Frijole Ranch où l'on cultivait... des haricots !

Le ranch Frijole

Le puits du ranch

Comme vous pouvez vous en rendre compte sur les photos, les Guadalupe Mountains, bien que moins réputées que d'autres parcs nationaux Américains, sont un de ces lieux magiques décidément si nombreux aux USA !


Toutes nos photos (22) de ce parc national sont en diaporama commenté ci-dessous. La semaine prochaine, nous resterons au Texas et parlerons cette fois ci de la route vers Dallas - Fort Worth...

Réactions : 

Après avoir mis les pieds au Mexique, nous avons pris le volant pour l'état Américain du Nouveau Mexique où se trouvent quelques joyaux méconnus : Le plus grand désert de dunes de sable blanc au monde et la septième plus grande chambre souterraine de notre planète !


White Sands National Monument, New Mexico

Alors que nous quittions le Mexique sous des rafales de vent de plus en plus violentes, celles-ci ne cessèrent de monter en intensité alors que nous nous dirigions vers White Sands National Monument. Quelle bonne idée que de visiter des dunes de sable alors que le vent souffle en rafales dépassant les 100 kilomètres à l'heure !

Sur la route puis sur les dunes, l'atmosphère était vraiment incroyable, au point de ne pratiquement plus rien voir à certains moments. Jugez plutôt :


Ce sable de gypse parfaitement blanc est assez rare à la surface de notre planète car le gypse a la particularité d'être soluble dans l'eau. Le bassin de Tularosa dans lequel se trouvent ces dunes est un bassin endoréique : L'eau qui y tombe n'a aucune possibilité de s'écouler vers la mer, le sable de gypse peut donc y être dissout sans jamais s'échapper de la vallée, d'où ce phénomène rarissime de dunes de sable blanc.

Et, tempête de sable ou pas, cela reste magnifique :


La voiture de location dans la tourmente du sable blanc

Après un peu plus d'une heure passée dans ces dunes, avec un vent décidé à ne pas faiblir, j'avais les cheveux intégralement blancs de sable, sans parler de l'appareil photo, de la voiture et de nos vêtements ! Maintenant, nous savons pourquoi les gens qui vivent dans le désert se protègent l'intégralité du corps : Le sable dans le nez, les yeux et les oreilles, c'est vraiment désagréable.


Il faudra attendre le coucher du soleil et notre retour à l'hôtel pour que le vent ne s'arrête définitivement, ce qui est dommage car les photos prises à White Sands n'ont pas bénéficié de la luminosité et du ciel bleu dont nous avons l'habitude.

Carlsbad Caverns

Le deuxième jour de notre grand week-end Texan, nous avons de nouveau fait un petit tour au Nouveau Mexique pour visiter les grottes de Carslbad, un autre parc national à à l'abri du vent cette fois ci puisque la visite se déroule 230 mètres sous terre !


La chambre principale, logiquement nommée Big Room, fait 1220 mètres de long, 190 mètres de large et 107 mètres de hauteur au point le plus haut. Pour utiliser mon unité de mesure favorite, la salle pourrait contenir un peu plus de six terrains de football ! Nous en avons fait le tour à pied en un peu moins d'une heure et quart.


Pour voir toutes les photos des White Sands et de Carlsbad Caverns, cela se passe en deux diaporamas différents ci-dessous :



Réactions : 

La photo du mois de Février, élue avec 48 % des voix, est :


Manhattan Bridge
Manhattan Bridge, New York NY

Le vainqueur a été désigné par tirage au sort parmi les commentaires ayant voté pour cette photo. Ce mois ci, l'agrandissement d'une de nos photos au choix est remporté par Virg39 ! (merci de nous donner tes coordonnées et d'indiquer l'agrandissement que tu souhaite : adeline . alain @ gmail.com)

Huit personnes marquent un point pour le concours annuel : Virg39, Sissi, Ann Ael, Tiph, Choupette56, L2v2, Delphine B et Delf68 qui comme en 2009 part déjà sur un sans faute !

Rappel : En 2010, le vainqueur de la photo du mois peut choisir l'agrandissement de n'importe quelle photo de notre galerie Flickr.

A très bientôt pour le vote de Mars!

Réactions :