Le Mont Saint Helens

19:46 vendredi 30 juillet 2010

Le 18 mai 1980 à 8h32, le Mont St Helens déclencha l'éruption volcanique la plus importante jamais enregistrée aux USA. Le volcan libéra une énergie équivalente à 27 000 fois la bombe atomique d'Hiroshima, pulvérisant ainsi son sommet pour laisser place à un cratère de 2 à 3 kilomètres de large, profond de 650 mètres.


On ne pouvait donc pas passer par l'état de Washington sans y faire un tour, d'autant plus que le volcan est toujours actif, ça aurait donc pu être fun !

Le Mont Saint Helens et son cratère enneigé

Lors de l'éruption de 1980, le Mont Saint Helens est passé de 2 950 à 2 549 mètres d'altitude, ses glaciers fondant quasi instantanément pour créer de spectaculaires coulées de boue qui emportèrent tout sur leur passage. 57 personnes furent tuées par l'éruption. Les arbres et la végétation disparurent instantanément, arrachés par le souffle de l'explosion ou brulés sur place par les gaz à plus de 300 ° C !

30 ans plus tard, la vie peine à reprendre le dessus :

Arbres incrustés dans la montagne, une dizaine de kilomètres face au cratère !

Ce qui impressionne le plus est vraiment le paysage de désolation laissé par l'éruption. Quant au volcan, nous avons eu beaucoup de peine à vraiment le voir, la faute aux nuages qui ne voulaient pas le quitter ce jour là. Après 1h30 d'attente, voici notre photo la plus dégagée du jour :

Le pourtour du cratère au dessus des nuages et juste en dessous à gauche, la base de l'immense ouverture latérale du cratère

Une des particularités du Mont Saint Helens est que son éruption, entendue jusqu'à plus de 1200 kilomètres du volcan, fut latérale, comme le montre la courte vidéo ci-dessous basée sur des photos de l'éruption :


Aujourd'hui, le Mont Saint Helens est un parc national volcanique avec une seule route menant à un observatoire situé à 9 kilomètres du volcan. Il est possible de finir le trajet vers la montagne à pied mais le risque est bien réel : Le volcan est toujours actif.

Depuis 1980, d'autres éruptions mineures ont eu lieu en 1990, 1991, 2005, 2006. En 2009, l'activité du dôme de lave à l'intérieur du cratère a augmenté. Ce dôme "pousse" de plusieurs mètres par an ! Pas plus tard que le 12 Avril 2010, des dégagements de fumée ont été observés... Un volcan véritablement actif.

Vallée où s'écoulèrent les coulées de boue suite à l'éruption

Après avoir vu le Mont Saint Helens, nous avons dormi dans un petit chalet à la décoration bien sympathique. En voici une photo, les photos de l'intérieur se trouvant avec les 25 photos du Mont Saint Helens dans le diaporama qui suit.

Le chalet (et la voiture de location !)



Réactions : 

Forks, Twilight et les Olympics

20:04 mardi 27 juillet 2010

Après avoir célébré l'indépendance des Etats Unis le 4 Juillet à Boston en 2008, aux chutes du Niagara en 2009, cette année nous étions très exactement à... Forks, dans l'état de Washington. Et sous la pluie qui plus est, puisque Washington est un état très pluvieux, au point de noyer Adeline sous six mois de pluie :


Début Juillet et déjà 1 mètre 91 de pluie à Forks ! Adeline est submergée

Il faut dire qu'il pleut pratiquement en continu à Forks, le plus souvent sous la forme d'une petite bruine à peine perceptible. Ceci s'explique par le fait que la petite bourgade de 3000 âmes est située entre l'océan pacifique et la chaîne de montagne des Olympics qui culmine à 2400 mètres, bloquant ainsi les nuages arrivant de la mer. Ce mélange unique aboutit à des paysages assez incroyables entre océan et montagnes :

Forêt vierge de Quinault (oui, vous avez bien lu forêt vierge !)

Chute d'eau dans la forêt vierge de Quinault

Fleurs et sapins côté montagne

Mais le clou paysager autour de Forks demeure les magnifiques plages sauvages et leurs innombrables petites îles couvertes de sapins :

Rialto beach

Ruby Beach

La Push Beach, avec tous les gens venus y fêter le 4 juillet !

La Push est une plage un peu à part puisqu'elle fait partie d'une réserve indienne alors que les autres plages font partie du parc national Olympique. Quelle différence, me direz vous ? Les réserves indiennes ne sont pas soumises aux lois fédérales des USA. En conséquence, les feux d'artifice et autres pétards y sont autorisés à la fois à la vente et à l'utilisation, ce qui n'est pas le cas dans le restant de l'état de Washington. Du coup, La Push était un peu bruyante et enfumée en ce 4 Juillet.

Il est d'ailleurs facile de repérer les réserves indiennes lorsque l'on roule dans l'état de Washington : La route devient bordée de vendeurs de feux d'artifice et même parfois... de casinos ! Et oui, les indiens ne reculent malheureusement devant rien pour faire vivre l'économie de leurs tribus.

Les fans de Twilight reconnaissent ils ce panneau ?

Maintenant que le décor est planté, je peux laisser place à Twilight. La ville de Forks est devenue mondialement connue en 2008 lorsque Hollywood y a posé ses valises pour tourner la saga Twilight, une série de films qui connaissent un succès spectaculaire au niveau mondial, en particulier auprès des ados.

Pour résumé grossièrement, Twilight est l'histoire d'une jeune fille (Bella Swan) qui quitte l'Arizona pour rejoindre son père à Forks. Peu enchantée par la perspective d'emménager dans cette petite ville grise et pluvieuse, elle rencontre la mystérieuse famille Cullen que tout le monde semble craindre et détester. Bien entendu, elle tombera amoureuse du fils Cullen avant de découvrir qu'il est en fait... un vampire. Fun, hein ?

Adeline avec la voiture de Bella

Les films se déroulent en grande partie à Forks et au milieu des paysages époustouflants de la péninsule Olympique. Notre première surprise fut de découvrir que les immenses arbres couverts de mousse, les incroyables fleurs et fougères que l'on voit dans le film, et bien entendu les indiens qui font du surf à La Push, n'ont absolument rien d'Hollywoodien : C'est vraiment comme ça en vrai !

Bien entendu, Forks n'a jamais reçu autant de visiteurs que depuis la sortie de ces films. Aujourd'hui, des tours "Twilight" sont organisés pour voir tous les bâtiments où "vivent" les différents acteurs. Des boutiques vendent des t-shirts et autres goodies à l'effigie de la franchise cinématographique... Les gens se prennent à photo à côté de la place de parking du Dr Cullen à l'hôpital... Bref, à Forks, c'est la Twilightmania au quotidien.

Les hôtels ont tous une "Bella room", les panneaux qui indiquent le risque d'incendie dans les forêts aux US ont été remplacés par des panneaux indiquant le risque de croiser des vampires, et les fast foods affichent fièrement les photos des scènes de film qui y ont été tournées.

D'ailleurs, Adeline n'a pu s'empêcher de commander un "Bella burger", recevant ainsi en récompense... des dents de vampire !

Les dents de vampire offerts avec le Bella burger !

Le soir, nous avons assisté au petit feu d'artifice dans une ambiance pluvieuse mais familiale. Rien à voir avec les années précédentes. Ce passage par Forks fût donc une étape distrayante et dépaysante, au milieu d'une Amérique souvent méconnue : Celle des petites bourgades isolées, bien loin des tourments de Wall Street ou de Washington DC ! (mais pas d'Hollywood !)

Ci dessous un diaporama des 41 photos prises autour de Forks et dans la péninsule Olympique :










Réactions : 

Nous approchons de la fin d'un mois de Juillet qui aura été très particulier pour nous puisque comme vous le savez déjà l'aventure Américaine prend fin très prochainement.

Du coup, avec notre voyage à Seattle et notre recherche de logement en France la semaine dernière, il s'avère que nous avons pris l'avion tous les week-ends du mois de Juillet ! Pas mal pour de jeunes gens qui ont fait leur baptême de l'air en venant aux Etats Unis il y a un peu plus de deux ans et demi !

Un A380 de Singapore Airlines à l'aéroport Charles de Gaulle

La semaine passée à Besançon fût intense. Nous avons en effet visité une quinzaine de logements, sans compter les entretiens avec les banques pour aborder le sujet du prêt puisque nous avons l'intention d'acheter. Les deux premiers jours furent les plus difficiles, d'abord à cause du décalage horaire, ensuite à cause des gens qui ne peuvent s'empêcher de nous poser des questions :

- Vous habitez où aux USA ?
- A côté de Philadelphie, qui se trouve entre Washington et New York. On est à à peine 1h15 de Manhattan.

Je ne pouvais m'empêcher de penser : Et là on est à Pouilley les Vignes, à 5 minutes de Besançon. On dira juste que ça sonne moins sexy, même si Pouilley c'est pas si mal que ça !

Atlantic City et l'océan vus d'avion lors du retour aux US

En une semaine, nous avons appris beaucoup de choses et avons formulé deux offres d'acquisition. L'une d'entre elles a été acceptée, nous serons donc très probablement Saint Vitois à l'automne, une perspective qui nous enchante pas mal car nous pensons avoir trouvé un cadre de vie qui nous convient parfaitement bien.

Nous serons en effet à la campagne avec les avantages d'une ville / gros village à la Française : Gare et supermarché à moins de 400 mètres de la maison, beaucoup de commodités accessibles à pied, calme et verdure à proximité immédiate. Plus besoin de voiture pour la moindre commission !

Le tout en étant à moins de 15 minutes de mon lieu de travail, de l'autoroute et d'un grand centre commercial. J'ai d'ailleurs déjà trouvé un surnom pour la portion de D673 entre Saint Vit et Besançon : La Saint Vit Expressway !

Welcome (back) to New Jersey ! Pour la dernière fois, comme Adeline aime me le faire remarquer...

La recherche de logement a donc été un succès, surtout que nous n'avions que 5 jours pour boucler le dossier. Ce n'est d'ailleurs pas encore totalement fait donc je ne publierai pas de photos pour ne pas nous porter la poisse comme cela avait été le cas avec notre 1er choix de maison dans le New Jersey.

On dira juste que c'est en très bonne voie. Il nous reste désormais à vendre nos deux voitures, quelques autres babioles et nous serons prêts à rentrer. Avec enthousiasme, en plus. Le seul bémol étant l'inévitable période de transition en hôtel et voiture de location qui pourrait durer jusqu'en Octobre, ce qui serait long, très long...

Bon allez, fini de parler du retour en France. La semaine prochaine, j'écrirai deux articles sur l'état de Washington, et je vous promet de très jolies photos !

Réactions : 

Seattle, la ville émeraude

17:50 jeudi 15 juillet 2010

Seattle est la 23ème ville des USA et n'est probablement pas la plus connue ou la plus prisée. Et pourtant, Adeline et moi avions décidé d'y poser nos valises et de visiter l'état de Washington (qui n'a absolument rien à voir avec Washington DC, la capitale fédérale).


Seattle et la Space Needle, sa célèbre tour futuriste

Le surnom de Seattle, la cité émeraude, vient de l'incroyable végétation qui englobe la ville. Lors de notre arrivée en avion, nous avons été surpris par autant de verdure. Les maisons, l'aéroport, tout semble faire partie d'une immense forêt de sapins... Et si la verdure est une première surprise, l'eau en est certainement une seconde.

Bateau de croisière en route pour l'Alaska, au milieu des vertes collines de Seattle

Seattle est en effet l'un des ports les plus importants de la côte Ouest, de par sa proximité avec le Canada et surtout avec l'Alaska, dont les premières côtes sont à environ... 1000 kms. Les croisières vers la "dernière frontière" sont donc légion. Du coup, Seattle est aussi une ville où les fruits de mer ont la part belle, comme au marché public de Pike Place :

Le marché couvert de Pike Place

D'énormes saumons en provenance de la rivière Yukon en Alaska !

Seattle est nommée en hommage à un chef indien et a été créée autour de 1850. La ville a connu un véritable boom lors de la ruée vers l'or dans le Klondike en 1896, la ville servant de point de départ et d'arrivée aux expéditions des chercheurs d'or. Sa population augmenta alors de presque 1200% !

Aujourd'hui, Seattle accueille 12 des 500 entreprises les plus riches au monde, dont Boeing, Microsoft, Amazon.com, Nintendo USA et Starbucks !

Le premier café Starbucks de l'histoire est un lieu prisé par les visiteurs Américains

Nous avons vu la mer et les arbres mais Seattle a également de nombreux lacs, rivières et autres canaux. L'eau est d'ailleurs tellement présente dans l'état de Washington qu'elle en fait l'état ayant le plus grand système de ferrys de tous les Etats Unis ! Les lacs font partie intégrante de Seattle, comme le lac Union et son port de plaisance en pleine ville :

Le lac Union en plein milieu de Seattle. Remarquez les montagnes au loin !

Bien entendu, toute cette eau s'explique par d'importantes précipitations. L'un des surnoms de Seattle est d'ailleurs "the rainy city", la ville où il pleut. Cependant, si il y a pluie, c'est parce qu'il y a montagnes. Et pas n'importe quelles montagnes. La chaine des cascades à l'Est de la ville comporte de nombreux pics dépassant les 2000 mètres d'altitude.

La plus majestueuse de ces montagnes, à 4392 mètres d'altitude et 90 kms de Seattle, est le mont Rainier, auquel un article sera intégralement consacré plus tard :

Seattle et l'incroyable mont Rainier au coucher de soleil

Seattle est donc une ville qui nous a énormément plu. C'est un petit peu le Besançon des USA, avec sa verdure et ses montagnes, le tout à la puissance 1000. Un Besançon de rêve en fait !

Adeline et moi y avons célébré les 10 ans de notre rencontre. J'avais pour l'occasion décidé de préparer une petite surprise en réservant une table au restaurant de la Space Needle, ce qui fût assez formidable car le restaurant tourne autour de la tour et les repas étaient excellents :

Seattle depuis la Space Needle

Adeline découvre son dessert... fumant ! Le Lunar Orbiter, une spécialité de la Space Needle depuis 1962 !


Pas besoin d'en dire plus, j'espère que vous avez désormais tous envie d'aller faire un petit tour à Seattle. Dans les semaines à venir, je reviendrai sur l'état de Washington avec au moins 3 ou 4 articles... En attendant, voici nos 60 photos de Seattle en diaporama commenté :


Réactions : 

Sur la route du Far West

19:17 lundi 12 juillet 2010

Voilà, nous sommes rentrés dans le New Jersey. Notre dernier grand voyage Nord Américain vient donc de se terminer. Dès ce samedi, nous nous envolerons pour Paris afin de trouver un logement à Besançon. Nous attaquons donc notre dernier mois aux USA, mais il vaut mieux ne pas trop y penser pour le moment !


Lake Powell, Arizona

Avant de vous présenter Seattle et l'état de Washington, je tenais à revenir sur notre voyage de Juin dans l'Ouest (oui, j'ai pris du retard... Il y en a des choses à raconter !). Je vous avais déjà parlé de Mesa Verde et de Zion, place maintenant à des lieux magnifiques hors parcs nationaux.

Ce sont des endroits comme il en existe tant aux US, où il suffit parfois de s'arrêter au détour d'un virage, de marcher un petit peu et voilà le résultat, comme ci-dessus au lac Powell ou ci-dessous à Horseshoe Bend:

Horseshoe Bend, Arizona

La photo ne rend pas vraiment justice à l'immensité de ce que l'on croit être une simple boucle du Colorado... Par exemple, le petit point blanc sur l'eau en bas à droite de la photo, c'est un bateau de plaisance !

Mon objectif 18 mm m'a permis de faire tenir une grande partie de Manhattan sur la même photo, mais comme vous pouvez le voir, Horseshoe Bend ne tient pas entièrement dans le cadre. C'est vraiment impressionnant !

Colors of Horsehoe Bend

Un autre lieu où nous n'avions pas encore mis les pieds, cette fois dans mon état favori qu'est l'Utah, est Coral Pink Sand Dunes state park. Et oui, l'Utah est tellement magnifique que ses parcs d'état valent largement certains autres parcs nationaux ! Après les sables blancs du Nouveau Mexique, place au sable rose de l'Utah :

Dunes de sable rose, Utah

En fonction de la luminosité, la couleur de ce sable varie énormément. Est il parfaitement rose ? Saumon serait peut être plus approprié. Toujours est il que c'est quelque chose hors du commun :


Ci-dessous, deux petits diaporamas (9 et 7 photos) de ces différents lieux. Jeudi, place à l'état de Washington avec en entrée, Seattle. En attendant, je retourne au tri de mes photos et à la recherche de maison !


Réactions : 

En direct de Seattle

20:41 mercredi 7 juillet 2010

Juste un petit message depuis Seattle où nous sommes désormais à mi voyage. Le blog reprendra (enfin) son rythme normal la semaine prochaine.

En attendant, 3 petites photos extraites de ces premiers jours d'aventure avec une petite devinette à la fin :

Vue de Seattle et de la Space Needle où nous allons manger ce soir !

Là c'est moi devant le Mont Rainier et en short dans la neige de Juillet s'il vous plaît

Adeline pose aux côtés d'un pick-up Hollywoodien... A vous de trouver le lieu et le nom du film (la photo est pleine d'indices !)

A la semaine prochaine pour nos habituels rapports de voyage !

Réactions : 

A peine rentrés de l'ouest, nous y retournons dès ce week-end puisque nous décollons Samedi matin pour Seattle et notre dernier grand voyage Nord Américain ! Nul doute que ce sera une semaine particulière...

En attendant, voici les résultats de la photo du mois de Mai, qui pour la première fois voit deux photos terminer en tête avec le même nombre de voix.

Les deux photos du mois de Mai, avec 33% des voix chacune, sont donc :

Lighthouse
Portland Head Light, Maine

Bass Harbor Lighthouse
Bass Harbor Lighthouse, Maine

Le vainqueur a été désigné par tirage au sort parmi tous les votants puisque tous les commentaires avaient plébiscité l'une ou l'autre de ces deux photos. Ce mois ci, l'agrandissement d'une de nos photos au choix est remporté par Pierre ! (merci de me donner tes coordonnées et ton choix) C'est encore une fois la chance du débutant puisque c'était son premier vote.

Cinq personnes marquent un point pour le concours annuel : Chantalyon, Pierre, William, Marie et Delf68 qui encore et toujours poursuit son sans faute.

Rappel : En 2010, le vainqueur de la photo du mois peut choisir l'agrandissement de n'importe quelle photo de notre galerie Flickr.

A très bientôt pour le vote de Juin !

Réactions :