This is Texas

18:54 jeudi 22 avril 2010

Cinquième et dernier article de notre série Texane avant de nous envoler pour Chicago demain soir (le marathon de visites est en marche !). Aujourd'hui, nous allons partager ce que nous avons vu sur la route, ayant passé un peu plus 16 heures au volant durant ces 4 jours !


Nodding donkeys
Puits de pétrole, chevalets de pompage, pumpjacks ou encore nodding donkeys !

Le Texas est le deuxième état le plus riche des USA après la Californie, ce qu'il doit en grande partie au pétrole (4,6 millions de barils Texans par jour !), à l'agriculture et à l'industrie aérospatiale. Sur la route, nous avons croisé un nombre incalculable de puits de pétrole sur des kilomètres et des kilomètres dans la partie centrale de l'état qui est par ailleurs l'une des plus désertiques.

Le Texas est plus grand que la France métropolitaine et compte "seulement" 24 millions d'habitants dont 70 % vivent dans les métropoles que sont Dallas-Fort Worth, Houston, Austin et San Autonio.

Le reste... c'est du désert ! Ce qui inspire les aventuriers que nous sommes, ou encore les producteurs d'un des meilleurs films de ces dernières années, qui par ailleurs se déroule en partie à et autour de El Paso :


Aussi surprenant que celui puisse paraître, le Texas a également pris le tournant des énergies renouvelables puisque les puits de pétrole laissent petit à petit la place aux éoliennes. Le Texas est ainsi l'état Américain qui produit le plus d'électricité éolienne et possède le plus grand champ d'éoliennes au monde ! Cette production d'électricité éolienne alimente déjà plus d'un million de foyers Texans.

Adeline au village historique de Buffalo Gap

Sur la route, nous avons également découvert les restaurants "Texas Roadhouse" qui ont un décor typiquement western et un concept original : Chaque table a un véritable seau de cacahuètes gratuit et rempli à ras bord. La coutume veut que les clients jettent les coquilles usagées par terre, ce qui fait que le sol craque sous nos pas !

Au delà de ça, les repas y sont copieux, gras mais très bons et pas chers. Pour moins de 10 dollars par personne, vous pouvez avaler une quantité de nourriture permettant de survivre pendant une semaine sans rien manger d'autre. Les roadhouse, c'est à faire et ça se trouve un peu partout aux US, mais surtout au Texas quand même !


Pour finir sur le sujet Texan, une petite vidéo d'une minute 47 secondes illustrant les différentes curiosités filmées sur la route ainsi qu'un diaporama de 23 photos de notre visite au village historique de Buffalo Gap (sud d'Abilene), qui est un musée de plein air où l'on visite des demeures de différentes époques de l'histoire Américaine :



Réactions : 

4 commentaires:

  1. Bravo pour cet article tres interessant, ca va finir par me donner envie d'aller faire un tour au Texas (c'est un etat que j'avais pas très envie de visiter jusqu'à présent ).
    Très instructif également: moi qui était déja impressionné par le nombre d'éolienne en Californie, je pensais pas qu'il y en aurait encore plus au Texas !

    En attendant, la prochaine fois on va tester un 'Texas Roadhouse' pour le seau de cacahuètes :-)

    philippe

  2. Extra ce reportage, encore un bon moment grâce à vous...
    Qui chante sur la vidéo???

    Chantalyon

  3. Philippe : Pareil concernant le Texas, je n'étais pas spécialement "chaud" et finalement j'ai été emballé ! 'Texas Roadhouse' est un arrêt obligatoire ;-)

    Chantalyon : Merci ! La chanson de la vidéo c'est 'No Ceiling' de Eddie Vedder (bande originale du film 'Into the Wild')

    Alain

  4. Il ne manque plus que les indiens et on se croirait dans un bon western.
    Le mur frontière avec le Mexique me gêne quand même un peu!

    Marie

Enregistrer un commentaire