Montréal

21:07 lundi 29 décembre 2008

"En 1535, Jacques Cartier, découvreur du Canada, arriva au sommet de la colline et face à la beauté de la vue qui s'offrait à lui, décida de la nommer Mont Royal."


Ces lignes sont, en substance, celles inscrites sur le livre ci-dessus, au belvédère Kondiaronk sur le Mont Royal.

L'île sur laquelle il est situé deviendra l'île du Mont Royal qui, sur un malentendu, deviendra finalement l'île de Montréal, où se trouve désormais la deuxième plus grande du métropole du Canada (environ 4 millions d'habitants) derrière Toronto.

Sous la neige

Nous voulions de la neige pour Noël, Montréal était la destination rêvée pour en trouver, avec sa moyenne de 42,5 cm de neige par mois entre Novembre et Avril. Le hasard faisant bien les choses, la neige a commencé à tomber peu avant notre arrivée à la douane Canadienne, où on nous demande de choisir entre le Français et l'Anglais. C'est tout vu !

Sur Montréal, le ciel est gris et la température bien en dessous de zéro. Nous commençons par un petit coucou en direct à mes parents sur la webcam de Montréal, place Jacques Cartier :


Et oui, c'est nous, les deux petits trucs sur la route !

Place au reportage photos désormais, en commençant par la vieille ville :


L'hôtel de ville et ses sapins de Noël


La rue Saint Paul


Notre Dame de Montréal


"Stop" sonne trop Anglais. Au Québec, on lit donc "Arrêt"


La culture francophone est partout, on se sentirait presque chez soi...

Le matin de Noël, quoi de mieux qu'un peu de marche dans la neige et le froid ? Comme Jacques Cartier, nous grimpons donc le mont Royal...


...par les escaliers !


Le centre ville "à l'Américaine" vu d'en haut


Le fleuve Saint Laurent sous l'emprise de la glace


Les écureuils grassouillets n'ont pas peur du froid


Le ski est préconisé... et nous sommes en ville !


Adeline, camouflée, descend dans la neige...

Avant de quitter la ville, un passage par le stade des Jeux olympiques d'été de 1976 s'imposait :


Le stade olympique


La biosphère, musée de l'environnement

Montréal héberge également l'île Notre Dame, là où se déroule chaque année le grand prix du Canada de Formule 1, sur le circuit Gilles Villeneuve. A notre grande surprise, le circuit n'est pas permanent, nous avons donc pu nous y rendre et même... rouler dessus, en partie !


Patinoire pour F1 ?


Arrêtés à l'endroit où Robert Kubica a eu son terrible accident en 2007. Cliquez ici pour voir la vidéo, difficile de croire que c'est le même endroit mais le mur porte encore la trace du choc

Après deux jours et demi passés à Montréal, nous avons trouvé la ville très sympathique et acceuillante, et ce malgré le froid puisque c'est une température de - 10 ° C en moyenne qui nous a accompagné durant cette visite. Les Québécois sont chaleureux et sympathiques, nous avons même eu la chance de pouvoir manger "à la Française" puisque nous avons eu droit à une fondue Bourguignonne pour notre réveillon de Noël.

Toutes nos photos en diaporama, c'est ci-dessous et pour une sélection des plus jolies, ça se passe sur Flickr :


Réactions : 

Des nouvelles du Québec

22:25 vendredi 26 décembre 2008

Aprés avoir visité Montréal, Nous sommes actuellement à Québec pour la fin de notre beau voyage au Canada. Nous n'avons pas le temps de tout vous raconter pour le moment alors voici quelques unes de nos photos en guise "d'apéritif" :


Hôtel de ville de Montréal


Serait ce un loup ?


Morceaux de glace sur le fleuve Saint Laurent à Québec



Qu'est ce que c'est que ça ?


Tous les articles et les reportages photos dés notre retour Dimanche !

Réactions : 

En route pour Montréal

21:20 mardi 23 décembre 2008

5h30 de route cet après midi et nous voici à Glens Falls, dans l'état de New York, au sud du grand parc des Adirondacks qui sera la dernière étape à franchir demain avant de rejoindre Montréal. Nous sommes dans une région de ski et nous avons trouvé la neige un peu avant New York City, sans interruption jusqu'ici !

La nuit tombant très tôt (pratiquement 16h30) nous n'avons pas pu voir grand chose au niveau paysage, il semblerait juste qu'il y ait beaucoup de sapins et beaucoup de neige !


Regardez les gros glaçons à côté de l'enseigne de l'hôtel


A côté des gros bourrelets de neige

Il semblerait que la neige ait également atteint ce blog... Let it snow, let it snow, let it snow !!!

JOYEUX NOEL A TOUS !!!

Réactions : 

The holiday party

21:18 dimanche 21 décembre 2008

Lorsque je travaillais en France, la coutume de mon entreprise était d'organiser un repas de Noël partagé par tous les employés. Aux USA, je pensais bien qu'il existerait quelque chose d'équivalent, et bien ça s'est passé Vendredi soir et ça s'appelait "Holiday party".

Ciel mon Noël...

"Holiday party" se traduit tout simplement en "Fête des vacances" puisque figurez vous que le mot Noël est pratiquement banni aux USA. On trouve bien des "Happy holidays" (Littéralement "Joyeuses vacances" mais il vaut mieux le comprendre comme un "Bonnes fêtes de fin d'année" je pense) et autres "Seasons greetings" mais le fameux "Merry Christmas", lui, est très difficile à trouver.

Voilà donc qu'un pays dans lequel on peut trouver cinq églises dans la même rue, qui affiche sur tous ses billets de banque "God bless America" (Que dieu bénisse l'Amérique) refuse d'afficher le mot "Noël" sous prétexte que ça une connotation religieuse... Boh, admettons !

The party

Revenons à la fête de mon entreprise. C'était une partie de bowling agrémentée d'un buffet "all you can eat" (tout ce que vous pouvez manger, autrement dit buffet illimité !) durant lequel étaient servies des bonnes choses pas trop trop grasses pour le coup, et oui il n'y avait même pas de pizza ou de burger. Ca change un peu et c'était donc bien sympa (quesadillas, rosbeef, pâtes...), d'autant plus que nous avions 6 pistes de bowling réservées rien que pour nous et un petit espace VIP pour la boîte. Cool !

Les surprises viennent durant le bowling où la première partie est un "crazy bowling", c'est à dire que chaque lancer doit être fait en suivant une règle bizarre, du style lancer en faisant passer la balle entre ses jambes, les yeux bandés, à reculons, au pied, enfin des trucs supposés faire monter l'ambiance. Et bien ça a marché puisqu'au bout de cinq minutes tous les collègues étaient en délire, et que tout le monde t'encourage et vient te taper dans la main quand tu réussis un strike, et que ça hurle dans tous les sens, ça éclate de rire partout, ça commande la boisson à volonté...

Bonne grosse ambiance et au final on se marre bien, même les managers dansaient sur la piste de bowling (oui, il y avait aussi de la musique et des clips sur écrans géants, on est aux USA, tout de même !), des personnes à qui l'on n'avait jamais vraiment parlé avant viennent nous taper dans la main et nous félicitent pour notre style de jeu, bref difficile de ne pas être à l'aise et de ne pas s'amuser dans de pareilles circonstances.

Everything that has a beginning... has an end

Puis vint... la fin. Au bout de trois heures pile poil, partie en cours ou pas, les lumières s'éteignent et il faut rendre les chaussures de bowling. A peine le temps de se déchausser que... tout le monde a disparu. Avec mes collègues Français, on se regarde : Où sont ils ? Qu'est ce qui se passe ? On nous aurait menti ?

Et bien tout le monde est rentré à la maison. 21 heures, rideau. Fini. Nous étions les meilleurs amis du monde quelques secondes auparavant et voilà que tout le monde est parti sans dire au revoir à personne. Alors là vous pensez "Quelle drôle d'entreprise !" et bien en fait, non, ça fait partie des trucs "culturels" que nous autres habitants du "vieux monde" ne pouvont pas admettre ou comprendre.

J'avais lu quelques livres sur les USA avant que l'on ne s'expatrie et je n'arrivais pas à croire que ce genre d'évènement serait possible, et bien je l'ai vécu Vendredi soir. Time is money, le temps c'est de l'argent donc trois heures pour s'amuser après le boulot, ça suffit. Ensuite on doit vaquer à d'autres occupations. Et bien ce soir là ce sera 10 heures au lit. J'aurai bien ri, bien joué et au final j'aurai été une fois de plus surpris. Bientôt un an que nous vivons ici, et pourtant il y aura toujours ce genre de petites choses qui font que... c'est pas comme chez nous !

Réactions : 

Il y aura de la neige à Noël...

18:51 jeudi 18 décembre 2008

Non pas que le temps soit extrêmement froid dans l'aire urbaine de Philadelphie mais plutôt parce que le 23 Décembre, nous prendrons la route pour...

...le Canada ! Et en particulier le Québec puisque nous ferons étape à Montréal et à Québec, principalement. Les températures annoncées seront entre -4 et -14° C avec de la neige sur la durée du séjour (5 jours et demi), ça promet ! Nous allons malgré tout essayer de nous y rendre en voiture, la distance étant à peine inférieure à 750 kilomètres pour atteindre Montréal. En attendant, nous pratiquons un entrainement linguistique intensif grâce aux têtes à claques. Tabernacle de tabernacle !


Du côté de Besançon, le père Noël est passé un peu en avance cette année, et nous sommes un peu furax de louper ça... En effet, le 4 Janvier prochain, la Franche Comté va vibrer pour le BRC qui recevra l'OM en Coupe de France à domicile... C'est déjà l'effervescence en Franche Comté et dans les médias locaux et les 10 000 places du stade Léo Lagrange vont s'arracher comme des petits pains... A suivre !

Revenons à notre sujet favori, la vie aux USA, avec le concours Winter wonderland qui a pour but de récompenser la maison la plus joliment décorée du Jersey du sud (autour de chez nous, quoi !). Voilà le lien pour voir les photos des maisons participantes et voter en un clic de souris, certaines sont vraiment incroyables : http://php.courierpostonline.com/apps_public/winterwonderland/

Réactions : 

Ils sont repartis...

21:24 mardi 16 décembre 2008

Et oui, 3 semaines, ça file. Raphaël, Christiane et Yvette ont donc rejoint Paris Lundi durant la nuit. Samedi dernier, nous sommes allés au pays Amish pour une petite visite et un tour en train à vapeur.


Autour d'un repas copieux dans un restaurant Amish... Où est passé Raphaël ?


...il était en cuisine, et aux couleurs locales s'il vous plaît !


Place au train à vapeur...


Celui là est plus adapté !


Le père Noël, oh pardon, Santa Claus et sa femme nous invitent à embarquer


A bord du train


Durant le trajet, par la fenêtre, en virage et au zoom. Acrobatique mais joli


Le soir, tour des illuminations de Noël autour de chez nous : Certains y mettent les gros moyens


Faut que ça brille...


Dimanche, anniversaire de Raphaël. Un donut et une bougie l'attendaient au petit déjeuner !


Ensuite nous avons vu des gens qui chantaient Noël. Le monsieur tout à droite y croyait bien plus que les autres...


Des gens bizarres qui célèbrent Noël à leur façon


Un calèche de Noël

Lundi fût le jour du grand retour pour nos invités, qui sont repartis avec des souvenirs plein la tête et plein... les valises !

Réactions : 

Google frappe à la porte...

18:58 vendredi 12 décembre 2008

...ou presque. Il y a quelques temps déjà, Google lançait un formidable service appelé Street View. Ce service permet de se promener dans les rues des villes avec une vue à 360 degrés en presque haute définition. Bien entendu, la couverture de ce service n'est encore pas globale et a commençé par les grandes villes des Etats Unis. Ci-dessous, un exemple qui vous permet de vous promener au milieu de Times Square, à New York City, et sans prendre l'avion !


Agrandir le plan


En France, Street View a été lancé cet été avec le parcours du Tour de France qui a été enregistré par Google. Si vous apercevez une voiture avec un logo Google et un ensemble de caméras montées sur le toit, souriez car vous entrez probablement sur Street View pour la postérité !

Une voiture de Google Street View à Paris

Le micro événement, c'est que la couverture de Street View est devenue pratiquement globale aux USA dans le courant de cette semaine. Ainsi les voitures aux caméras sont passées pas très loin de chez nous, notre lotissement n'ayant lui pas encore été filmé.

On peut malgré tout voir une intersection toute proche de chez nous, avec l'entrée du petit bois où je fais mon footing du week-end :


Agrandir le plan


et le complexe municipal de Mount Laurel avec son armée de voitures de police :


Agrandir le plan


On n'arrête pas le progrès ! Pourvu que ça dure !

Réactions : 

Un dimanche glacial au bord de la mer

11:46 mercredi 10 décembre 2008

Ce dimanche nous avons profité du beau soleil encore présent pour aller nous promener à Cape May et Atlantic City situées sur les côtes New Jerseyennes.


L'an passé à la même époque Alain et moi étions allés pour la première fois à Cape May, nous n'y étions pas retournés depuis.

Nous étions tous habillés chaudement comme le montre la photo ci-dessous, ce qui nous a valu une bonne partie de rigolade. Le vent était tellement fort que nous nous envolions presque et les vagues formaient de gros rouleaux.

Les 3 femmes bien emmitouflées

Nos invités ont adoré le charme de Cape May et ses maisons Victoriennes. Ils y passeraient bien des vacances... Mieux vaut y aller hors-saison, car en Juin-Juillet-Août cela doit être pris d'assaut par les nombreux touristes comme sur la Côte d'Azur.

Une belle maison Victorienne

Nous avons flâné à travers les jolies rues aux nombreux "Bed & Beakfast", fait un peu de lèche-vitrine dans les ravissantes boutiques du centre-ville. Une dame nous a fait déguster des fudges à la vanille et au chocolat. La spécialité de Cape May sont les "salt water taffy", ce sont des petits bonbons au sel de mer. Il en existe de différents parfums : chocolat, vanille, banane, citron, orange, fraise, menthe, beurre de cacahuète...


Nous sommes descendus jusque Cape May Point pour voir le phare et l'épave d'un navire de guerre échoué.

Le phare de Cape May


Ensuite, nous avons mis le cap en direction d'Atlantic City où nous avons marché le long du "boardwalk" en admirant un merveilleux coucher de soleil.






Je voulais absolument faire découvrir à tout ce petit monde le restaurant Johnny Rockets, pour cela je les ai obligés à marcher un peu plus longtemps dans le froid, mais cela valait le coup.


Nous avons tous dévorés un "Philly Cheese Steak" accompagné de "Cheese Fries". Hummm... Un bon réconfort ! Notre serveuse était EXTRA ! Nous avons eu une franche partie de rire grâce à elle. Nous avons eu le droit à la célèbre danse des serveurs, cette fois-ci sur "Last dance" de Donna Summer. Tout le monde a adoré la déco et l'ambiance de ce resto !

Les bonnes cheese fries

Le Philly Cheese Steak

Notre serveuse a le rythme dans la peau

Avant de partir nous avons fait le tour du casino Ballys, puis nous sommes rentrés gentiment en direction de notre voiture en admirant les jolies décorations de noël. Notre gentil chauffeur a eu pitié de nous et nous a devancé pour aller chercher la voiture.








Encore une magnifique journée !

Réactions :