L'affaire... du fer

18:57 lundi 11 août 2008

Lors de notre installation dans notre maison en Février dernier, l'un de nos premiers achats fût un fer à repasser, étant donné que les prises électriques fournissent du 110 V aux USA. Pas moyen donc d'utiliser les appareils Français à forte consommation (pour les petits appareils nous avons un transformateur qui fait bien l'affaire).


Ceci est un fer Amish... pas le nôtre !

Mais voilà, l'ami fer à repasser ne l'entendait pas de cette oreille et a décidé de rendre l'âme sans trop prévenir, sans trop de raison, il y a environ une semaine. La première réaction fût celle du Français frustré : Ils sont même pas foutus de faire des fers à repasser qui tiennent six mois dans ce pays ! La deuxième réaction fût celle de l'expatrié expérimenté : Oui, mais ils ont tellement l'habitude que rien ne fonctionne que les services après vente sont formidables.

Ayant déjà usé des services clients à plusieurs reprises (probablement plus de fois que dans toute notre vie en France auparavant, soit dit en passant !), nous fonçons à Best Buy demander l'échange du fer défectueux, dans notre bon droit puisque la garantie constructeur est de six mois, seuil pas encore atteint dans notre cas.

A l'attaque

Nous rentrons donc dans le magasin, accueillis par le monsieur payé pour dire "Welcome to Best Buy" aux gens qui entrent. On découvre alors qu'il possède un second talent (caché) car remarquant que l'on vient avec un fer à repasser, il nous propose de mettre une étiquette dessus pour l'identifier comme un objet venant de l'extérieur. Bien vu. Nous nous dirigeons alors vers le service après vente. La demoiselle nous acceuille toute souriante : How may I help you today ? (Que puis je faire pour vous aider ?) . Adeline explique que le fer ne marche plus, montre le ticket de caisse de Février.

Do you want to exchange it ? (Voulez vous l'échanger ?) Oui. Et bien aussi incroyable que cela puisse paraître, elle ne discute pas une seconde, ne cherche même pas à nous soupçonner d'avoir cassé le fer, et nous demande juste d'aller en chercher un autre dans le magasin. Ce que nous faisons, repartant ainsi avec un fer tout neuf. Great !

Satisfait ou remboursé : c'est VRAI aux USA

A vrai dire, il y a quelques mois, nous avions acheté un câble HDMI qui s'avérait être trop court, déjà à Best Buy. Le remboursement avait été fait sans discuter, bien que nous ayions rendu le câble sans aucun emballage, donc invendable. J'imagine qu'il aurait fallu lutter pour obtenir le même résultat en France, à moins d'être copain-copain avec un vendeur...

Bien sûr, cela ne marche pas toujours car ils se sont rendus compte qu'il y avait pas mal d'abus. Par exemple, des personnes achetaient un camescope ou appareil photo haut de gamme, partaient 15 jours en vacances en l'utilisant à fond puis reportaient l'appareil en disant qu'il ne leur convenait pas. Avec le système de crédit US et son délai de grâce de 20 jours, il n'y a alors même pas un centime de débité sur le compte en banque... Pas mal.

Et voilà pour l'histoire du fer à repasser, le tout sans bras... de fer !

Réactions : 

7 commentaires:

  1. Arretez! Vous m'enervez!
    Mon mari et moi sommes des Mac junkies mais les enfants ont un laptop Windows. Nous l'avons achete en janvier 2007 chez Darty. Depuis il a ete plus en reparation au SAV que chez nous. La premiere fois, il s'agissait d'un defaut de fabrication, la piece defective a changer ne se trouvait plus, le laptop est reste 4 mois en reparation, j'ai exige un remplacement au moins un ordinateur de pret a defaut d'un neuf ( je savais bien qu'on me rigolerait au nez): NIET!
    Je vous passe les coleres au telephone (conversation a nos frais), les voyages incessants au SAV ( frais d'essence) pour raler...
    Depuis nous l'avons encore porte une fois et la, il est en train de lacher. Pourtant c'est un beau laptop que nous avions paye assez cher.
    Le service client en France est INEXISTANT! Le client n'est pas roi et les vendeurs vous disputent si vous osez vous plaindre.
    Ils devraient vraiment se servir du modele americain.

    Sissi

  2. C'est vrai, en France c'est un coup de chance de pouvoir se faire rembourser. Et qu'en est-il des achats sur internet aux USA?

    Alexis

  3. achats sur internet, que veux tu dire par la, alexis?
    jai 2 exemples precis:
    -le telephone, on appelle le service client, on explique ce qu il ne va pas, puis il nous renvoie un autre telephone sous conditions de renvoyer l autre bien sur danns les 30 jours, sinon on paye
    -une pendule, qui est arrivee cassee, mon mari a envoye un amail a je ne sais qui, qui nous a renvoye une autre pendule, et la 1iere, on l a toujours

    et pour confirmer ce que dit Alain, la roue du tricycle de mon fils a ete defectueuese, jai ecrit au fabriquant, il m a renvoye une roue neuve, sans rien paye, javoue je n y croyais pas trop
    mais voila, veridique...

    L²V² in USA

  4. Sur Internet, c'est parfois meme mieux : j'achete un filtre a air pour l'auto, ils m'envoient un filtre a huile... Je demande l'echange, on m'envoie le bon filtre sans discuter tandis que je reporte l'autre en boutique... ou ils me remboursent le filtre.

    Du coup, j'ai eu le bon filtre et gratis en plus. Even better !

    Alain

  5. Que demande le peuple!
    L²V² in USA, je parlais plus des achats comme celui de la pendule ou du filtre à air.

    Alexis

  6. Ca, c'est un truc que j'aime beaucoup, ici : la possibilite d'echanger ou d'etre rembourse facilement sans avoir a inventer une histoire abracadabrantesque.

    Stephanie (Philadelphie)

  7. Rien que pour le mot de la fin de l'article, je devais poster un commentaire ;).

    C'est vrai que le service client à l'air au point. Même si, perso j'ai toujours eu de la chance avec ces gens là.

    Sinon le fer maintenant, ça roule ?

    Sébastien

Enregistrer un commentaire