New England : Terminus à Boston

19:39 vendredi 11 juillet 2008

Troisième et dernier article de notre petit périple en Nouvelle Angleterre. Après les feux d'artifice du 4 Juillet et nos différentes mésaventures du jour, il nous fallait récupérer un peu avant de partir à l'assaut de Boston. Nous prenons donc une nouvelle fois le "T", le très complet réseau de transports en commun de Boston, et arrivons en ville aux environs de midi.

Nous parcourons d'abord Boston Common et Public Garden, deux très jolis parcs en plein centre ville :




Nous entamons ensuite le Freedom trail, parcours de 4 kms au centre ville permettant de voir l'essentiel de la ville. Le parcours est marqué par un trait rouge au sol, tantôt en brique ou en peinture :



Ce trail est excellent car on le parcourt sans voir le temps passer et en s'arrêtant tous les 20 mètres pour prendre des photos : Boston est un alliage surprenant de maisons anciennes en brique rouge et de bâtisses beaucoup plus modernes :






Boston est, comme Philadelphie, une ville historique, même les plus cancres en Histoire d'entre nous (j'en fais partie) ont au moins entendu parler de la partie de thé de Boston, acte de rébellion contre les Britanniques qui fut l'un des événements menant vers l'indépendance des USA. Le thème de la liberté est donc très présent dans la ville, tout comme les costumes et animations d'époque.





Autre thème très important à Boston : le sport. On peut considérer la ville comme la capitale sportive des USA, en effet les Celtics ont remporté la NBA (basket), les Red Sox sont champions en titre de la MLB (Baseball) et les New England Patriots ont perdu la finale du dernier Superbowl (foot US). L'engouement est réel, nombreux sont les gens qui se promènent en ville avec leurs couleurs sur leur dos, et le simple fait d'être New Yorkais à Boston est dangereux.

La ville est jeune avec ses 31 ans de moyenne d'âge dont 500 000 étudiants avec notamment la présence de Harvard, l'université produisant le plus grand nombre de prix nobels au monde...

Au final, on se sent plutôt en Angleterre qu'aux USA, même le légendaire quadrillage des rues à l'Américaine en prend pour son grade à Boston :






Nous finissons notre journée de visite par un passage sur le USS Constitution, premier bateau de guerre de l'US Navy puis par l'ascension de la Prudential tower où la vue permet de se rendre compte à quel point la ville est verte et ancienne.






Le dernier jour, nous avons fait un petit tour à Cambridge pour voir l'université de Harvard. Très ancienne (la plus vieille des USA), elle ne nous aura pas autant plu que celle de Princeton.


Nous avons ensuite pris la route du retour qui sera très long (7 heures) avec pas mal d'embouteillages et de ralentissements, à chaque fois pour les mêmes raisons : Pannes ou accidents, jonctions avec d'autres highways, et... les aires de repos avec station service et restaurant, TOUJOURS pleines à craquer, avec parfois la queue jusque sur l'autoroute... Manger non stop n'a pas de prix !

Le bilan des 4 jours est très positif, nous avons un peu loupé la journée du 4 mais dans l'ensemble toutes les visites ont été super et on ne regrette pas d'avoir fait le déplacement ! Boston est vraiment sympa et dépaysante si on la compare aux autres villes visitées jusqu'alors.

Notre prochaine "grosse" sortie aura normalement lieu début Septembre, dans le lointain far West... Stay tuned !

Réactions : 

4 commentaires:

  1. Salut Alain,
    Boston est la ville ou va mon épouse regulièrement pour le boulot. C'est vrai que les parcs sont très sympas.
    Quelque photos de la-bas : http://www.flickr.com/photos/christellelecuret/sets/72157602653051615/
    Elle avait aussi été passé 1 après midi à Old Sturbridge village :http://www.flickr.com/photos/christellelecuret/sets/72157603286818950/

    leuc

  2. Ça doit être bien Boston, moi qui aime bien la Grande Bretagne...
    Sinon je trouve que le trail est une bonne idée, mais, aux intersections comme sur la photo d'illustration, ce doit être difficile de choisir où aller quand on ne connait pas.
    Pour l'Ouest lointain, ce sera en avion?

    Alexis

  3. Cédric : J'avais déja jeté un oeil à ces galleries avant de partir afin d'avoir une petite idée ;-)

    Alex : Effectivement les intersections sont parfois compliquées mais on avait aussi un plan donc ça allait bien. Pour la côte Ouest, la distance entre la maison et notre première étape, Vegas, est de 4000 kms ou 40 heures de route. Tu es à à peine 3000 kms de Moscou et tu ne conduirais jamais jusque la bas... Ben, nous non plus !

    Alain

  4. Je ne sais pas si c'est mon côté fan de séries télé dont un grand nombre ont pour théâtre Boston, mais cette ville a quelque chose de spécial pour moi. Je ne la connais portant pas mais c'est vraiment cool de la découvrir un peu grâce à vous.

    Seb

Enregistrer un commentaire