Sur la route du Far West - Route 66

10:19 samedi 20 septembre 2008


Lorsque l'on veut visiter l'Ouest des USA, il ne faut pas avoir peur de faire défiler le compteur kilométrique de son véhicule. En 11 jours, nous avons parcouru 2000 miles soient 3200 kilomètres. Un bonne partie du périple se passe donc sur la route qui fait ainsi grandement partie de l'expérience.

Road trip experience

Une première précaution que nous avons pris fut de faire le plein d'essence tous les jours, même si ce n'était pas forcément nécessaire, ce fut tout de même sécurisant car on ne savait jamais vraiment où serait la prochaine station service.

Nous nous souvenons avoir croisé un grand panneau publicitaire dans l'Arizona affichant "Hungry ? Next restaurant in 90 minutes" (Vous avez faim ? Prochain restaurant à 1 heure 30 d'ici) . Une autre façon de dire : Vous ne verrez pas âme qui vive durant les 180 prochains kilomètres. Pas une habitation, pas une station service, rien ! Le même panneau apparaîtra à 1 heure (120 kms) puis 30 minutes (60 kms) du restaurant, où nous avons finalement mangé. Comme quoi, la pub, ça marche... Surtout quand on ne sait pas où sera le resto suivant !


Le Peggy Sue Diner sert un très bon Coca vanille "fait maison" et des burgers bien gras

Heureusement, les limites de vitesse sont assez élevées dans l'Ouest : 65 mph (105 km/h) sur les "petites" routes dans le désert et 75 mph (120 km/h) sur les interstate highways, ce qui permet de trouver le temps moins long. Et puis, le régulateur de vitesse, la boîte de vitesse automatique et le peu de trafic rendent les choses très faciles et l'itinéraire beaucoup moins fatiguant.

D'une façon générale, nous ne sommes jamais ennuyés sur la route car il y a de très beaux paysages à voir et puis la solitude ne se fait pas sentir car il y a tout de même quelques voitures et camions... de temps en temps. Et très peu de voitures de police, qui de toutes façons ne pourraient pas vraiment se cacher, alors...


Dans le Sud Est de l'Utah
Route 66

Après la visite du Grand Canyon nous avons séjourné deux nuits à Williams (Arizona), dans un hôtel centenaire situé sur l'ancienne route 66. Williams est une petite ville figée dans le temps, quelque part à l'époque glorieuse de la 66. Le Grand Canyon hotel où nous avons dormi mérite bien un petit coup de pub. La gérante nous attendait tranquillement, avait déjà préparé les papiers à notre nom, nous a fait choisir notre chambre parmi les 25 que compte l'hôtel, chacune ayant un thème précis.


Seulement deux ou trois chambres étaient occupées. Il faut dire que dormir dans une chambre d'hôtel de 1900, sans télé ni climatisation, avec le lit et le mobilier d'époque (ou presque) et une salle de bain commune à plusieurs chambres n'est pas fait pour plaire au middle class American (l'Américain moyen !)


Dans la salle de ptit dej...

Quel dépaysement que d'être réveillé par le klaxon du train de nuit dans une ambiance typiquement "Far West". Dès 6 heures du matin, ce sont les bikers en Harley Davidson qui partent à l'assaut de la 66. Nous ferons de même, un peu plus tard dans la journée, mais sans moto ! 150 kms de Route 66 entre Seligman et Kingman, sans compter les quelques autres portions parcourues à Williams et Flagstaff, sur la route du Meteor Crater.

La route 66 est très bien conservée sur ces portions là, très très peu fréquentée (2 ou 3 voitures aperçues en 150 kms) et compte quelques villes devenues pratiquement fantômes, comme Peach Springs (photo ci dessous) ou Truxton...

Peach Springs

...mais il y a aussi quelques villes moins éloignées de l'Interstate qui ont survécu et qui préservent l'héritage du passé à Seligman, Kingman, Flagstaff et Williams, entre autres :


Seligman


Williams


Flagstaff


Kingman

Et bien entendu, les fameux motels avec leurs panneaux "vintage" :




Les routes en général sont en parfait état grâce au peu de précipitations dans ces régions désertiques. C'est probablement pourquoi l'Arizona n'a guère perdu de ses tronçons de route 66 pourtant officiellement abandonnée en 1985. Nous avons tout de même roulé sur certaines portions tout juste praticables par endroits, mais l'essentiel est que l'esprit de cette route soit resté bien vivant et intact, nous offrant ainsi un dépaysement de plus !

Toutes les photos sont par ici, les meilleures sont par là, et la petite vidéo résumant le tout est ci dessous :



Et c'est pas fini... La suite au prochain épisode !

Réactions : 

2 commentaires:

  1. Très belles photos, c'est vrai que c'est très dépaysant....

    Mireille

  2. J'aime bcp la vidéo, c'est impressionnant le silence et le calme. C'est vrai que certains endroits ont vraiment l'air abandonnés.

    Sébastien

Enregistrer un commentaire