Monument Valley

18:55 lundi 15 septembre 2008

From Monument Valley
Présentation

Troisième étape de notre grand voyage, Monument Valley est probablement aussi le lieu le plus isolé que nous ayons visité. Virtuellement isolé seulement puisque Monument Valley est située au coeur de la réserve des indiens Navajo (appelée Navajo nation) dont la population totale est d'environ 200 000 habitants répartis sur différents états des USA. Il n'était donc pas rare de voire des petites cabanes ou mobil homes un peu partout dans le secteur, et oui le temps des tipis et des plumes est bel et bien révolu !

Habitations Navajo

Nous avons dormi dans la ville la plus proche de Monument Valley, à savoir Kayenta, située à 30 kilomètres et qui est d'ailleurs considérée comme une ville Navajo puisque le maire et la majeure partie de la population sont des American natives, comme on dit plutôt par là bas. Les Navajos vivent par le biais du tourisme et la vente de leur artisanat (bijoux, poteries...) au travers de nombreux petits stands en bord de route, que l'on peut apercevoir dans la vidéo à la fin de l'article.

Un musée, situé au milieu du Burger King (un fast food !!!) de Kayenta, rend d'ailleurs hommage aux Navajos qui ont aidé l'armée Américaine lors de la seconde guerre mondiale. Ceux ci étaient opérateurs de télécommunications et utilisaient un langage codé basé sur leur propre langue qui n'aura jamais pu être déchiffré par l'ennemi Japonais. Pour information, le film Windtalkers traite du sujet et offre de jolies vue de Monument Valley, comme de très nombreux films tournés dans le Far West par ailleurs.

Nous deux devant le panorama de Monument Valley

Place aux monuments

Les quelques 5 heures de route nous ayant mené à Kayenta n'ont pas entamé notre détermination à foncer visiter le parc tenu par les Navajos. Un rapide café à l'hôtel, les valises déposées dans la chambre, et nous voilà de nouveau sur la route. Après une demi heure, nous entrons dans le parc, moyennant 10 dollars qui n'auront pas servi à grand chose puisque le visitor center est fermé pour rénovations et les tours guidés en camionnette exigent de payer davantage !

Nous nous préparons donc à arpenter 20 kilomètres de pistes au milieu de ces géants de pierre, un challenge de taille pour notre Chevrolet HHR qui aura finalement rempli le contrat sans casse, ce qui n'est pas le cas de toutes les voitures croisées. La piste n'est pas exempte de pièges et ça secouait pas mal parfois.

Chevrolet HHR, une voiture qu'elle est bien pour les pistes de Monument Valley

La piste propose une douzaine d'arrêts permettant de photographier les monuments sous tous les angles. Le soleil joue à cache cache avec les nuages et nous devons être patients pour obtenir des passages de ciel bleu permettant de faire quelques photos au contraste incroyable:




Ci dessous le "John Ford's point" rendu mythique par Hollywood puisque c'est LE point probablement le plus filmé au cinéma : Une petite avancée rocheuse surplombant la vallée, là où le cowboy avance sur son cheval pour scruter l'horizon ! Il est d'ailleurs possible de payer pour faire une photo sur un cheval à ce point là... Les Navajos ont bien compris comment leurs compatriotes fonctionnent.


Je fais le malin sur John Ford's point

Nous avons dû passer entre deux et trois heures à faire l'ensemble du parcours, attendant le coucher du soleil pour les derniers clichés "magiques". On ne se lasse pas de ces paysages impressionnants et tellement improbables.




La vraie tête de mort, sans trucage !

Un mot sur le climat, puisque nous aurions tendance à penser que ces couleurs orangées couplées à l'aspect désertique font que la température serait plutôt élevée. Il n'en est rien, en fait la température est bien plus agréable que dans les aires urbaines qui peuvent être vraiment "étouffantes" aux USA. Les températures tournaient plutôt autour des 28 - 30 ° C lors de notre visite, ce qui était parfaitement supportable, rien à voir avec Las Vegas par exemple !

Nous garderons un excellent souvenir de Monument Valley et de l'Utah en général. Lorsque l'on voit la pollution et les dérapages climatiques généralisés sur la planète, nous pensons qu'il sera de plus en difficile d'avoir ce contact privilégié avec une nature restée telle quelle depuis des millions d'années. Vraiment un très beau voyage... Nous pourrions y retourner n'importe quand sans aucun problème !

Ci dessous la vidéo de Monument Valley filmée, réalisée et montée par Adeline, apporte une dimension supplémentaire en 4 minutes et en musique. Les 85 photos Picasa sont par ici et les 17 meilleures photos sont par ici sur Flickr.



TO BE CONTINUED... (A suivre...)

Réactions : 

5 commentaires:

  1. Super film, ne manque que les cailloux qui tombent et le vent.

    C'est vraiment majestueux comme endroit. Z'avez rapporté un p'tit cailloux ? Remarque c'est un parc naturel non ? ON a peut-être pas le droit ?

    Sébastien

  2. Très belle photos, nous ne sommes pas allés jusqu'à Monument Vallée, mais je dois dire que le paysage est encore et toujours époustouflant.

    Mireille

  3. Seb le bruit du vent je l'ai coupe pour mieux entendre la musique. Le vent dans le camescope c'est pas tres agreable comme son. :)
    Sinon pour repondre a ta question, j'ai ramene un peu de sable de Monument Valley, des petits cailloux du Lake Powell, des minis pommes de pin de Grand Canyon. Mais chuuuuttt!

    Adeline

  4. Promis je ne dirai rien, mais attention au FBI, ils sont partout ... ;)

    Sébastien

  5. Bel article, les photos parlent d'elles-même.

    Ce sera sans doute des souvenirs qui resteront gravés...

    Je continuerai à suivre vos visites semaine en semaine.

    Bonne continuation ;).

    William
    http://www.pennsylvanie.canalblog.com

    Anonyme

Enregistrer un commentaire