L'Amérique, nation du fast food

22:17 dimanche 23 août 2009

Une des toutes premières choses que l'on remarque lorsque l'on pose le pied aux USA est l'importance du nombre de fast foods. En effet, si en France on croise un Mc Donalds par ci, un Flunch ou un Quick par là, c'est bien le bout du monde.

 In-n-out, le meilleur fast food Americain. Tout y est préparé en cuisine devant les clients, de l'épluchage des pommes de terre jusqu'aux frites. Leur viande toujours fraiche est garantie "sans congélation".
Aux USA, rien que la liste des enseignes peut donner le vertige : In N Out, Wendy's, Chick-Fil-A, KFC, Burger King, Mc Donalds, Arby's, Long John Silver's, Taco Bell, Quizno's, Subway, Jack in the box, Domino's Pizza, Pizza Hut, Sbarro...

C'est sans compter les innombrables diners qui sont plutôt des restaurants mais avec des repas très orientés "sandwiches - burgers - frites". En général, on y mange plutôt bien et plutôt bien au delà de sa faim, si vous voyez ce que je veux dire...


Je ne compte plus le nombre de fois ou je me suis retrouvé éjecté d'une conversation entre collègues le midi car le sujet dérivait sur la comparaison des offres et de la qualité des différents fast foods... Une des choses que j'ai apprises est que Mc Donalds est l'un des mal aimés, car sales et mal fréquentés de ce coté-ci de l'Atlantique.

Pas étonnant donc que les Américains soient surpris quand on leur dit qu'en France, un Mc Donalds peut constituer une sortie du week-end en famille, et que l'on peut y boire de la biere... Aux USA, pas d'alcool dans les fast foods, juste des hamburgers servis rapidement, c'est le repas rapide du midi, voire meme du soir, d'un grand pourcentage de la population... (cf. cet article) Dans mon entreprise, seuls les expatriés ne mangent pas "fast food" tous les jours ! Et la crise économique n'y a rien changé du tout, au contraire.


Il faut dire que si, un peu partout ailleurs dans le monde, le fast food est considéré comme étant de la "mal-bouffe", car ni saine ni équilibrée, la culture Américaine a banalisé le fast food comme un moyen rapide et peu onéreux de se nourrir au quotidien. C'est donc devenu une habitude que rien ne peut changer...

Sauf que... L'obésité atteint désormais 25% de la population Américaine, et le nombre d'obèses arrivant à la retraite est en constante augmentation. Lorsque l'on atteint 65 ans, aux USA, le gouvernement prend en charge une partie des dépenses de sante, c'est le système du Medicare (comme la sécurité sociale Française, sauf que la couverture commence tard !). Et les chiffres montrent que les personnes obèses ont plus de problèmes de santé, ce qui finit donc par couter très cher au gouvernement... qui se décide alors à essayer d'y remédier. Mais le mal est déjà fait...

Réactions : 

4 commentaires:

  1. Ah que voilà un sujet qui me passionne.....l'hygiène alimentaire! A en saoûler mes enfants..bon et mon mari aussi un peu desfois...!
    Donc pour moi les fastfood AARRGGGHHH......
    J'ai bcp aimé le film documentaire "super size" évidemment exagération.....mais de la réalité quand même!
    Voilà bien un truc que je ne PEUX PAS comprendre chez eux!...
    Bon appétit!

    Chantalyon

  2. A chacun de nos voyages en France pour Noel pendant 4 ans, je n'avais pas fait attention de cette différence (nous étions en hiver..ceci explique surement cela..) mais là de voir les personnes en France, en maillot de bains sur les plages, dans les piscines, je me dis que nous sommes loin de l'obésité américaine...mais ce qui me choque encore plus aujourd'hui,... ici en France c'est de voir tous ces gens plus "maigre que maigre" et ce dire que sans les connaitre ce sont des anorexiques..et cela me fait encore plus peur que l'obésité....
    Pour Gettysburg, nous aussi nous avions bien aimés...
    Je ne commente pas trop ces temps-ci mais le temps me manque...mais j'essaie de lire toujours...
    A bientot, et profitez-en bien.

    Mireille

  3. Chantalyon : Nous avons regardé "Super size me" hier soir. Merci pour la suggestion : C'était très intéressant et cela fera l'objet d'un article plus tard !

    Mireille : Merci ! Pas trop nostalgique de la vie Américaine ? Ces jours-ci, j'ai tendance à penser qu'il est plus difficile de rentrer en France que de s'installer aux US... Qui vivra verra...

    Alain

  4. Ah In&Out ahhhhhhh, je suis en manque, j'adore, j'adore, j'adore. Helas ils ne sont que dans 4 etats du West

    "j'ai tendance à penser qu'il est plus difficile de rentrer en France que de s'installer aux US"

    OUI et OUI car je l'ai deja fait une fois, et la je fais Suisse--> France et c'est tres difficile, surtout les ecoles et la sale attitude, ouh la la, j'ai du mal, au point que je me demande si je ne vais pas homeschooler. Disons que tu t'habitues au confort, a la facilite, au fonctionnel, au service, a la consommation facile, aux choses parfaites (genre landscaping), au plus grand, au plus beau, au moins onereux (voiture, essence, habits, electroniques, etc...) mais aussi a la mentalite, au manque d'esprit gangrene, au go-getter, enfin tout ce que vous savez quoi...
    Je suis contente et soulagee de savoir que notre passage en France n'est que transitoire et pour mes enfants surtout, je suis bien contente de retourner aux US car je sais que pour eux c'est peut-etre mieux, d'autant plus qu'ils seront francises ce qui ne peut etre qu'une qualite...(non parce que bon l'enfant americain est quand meme assez penible et ignorant)

    Sissi

Enregistrer un commentaire