Vivre dans un pays étranger c'est voyager, parler une autre langue, s'adapter à un mode de vie différent, toutes ces choses que nous essayons de vous faire partager sur ce blog au travers de photos, vidéos, récits d'aventures et d'expériences culturelles. Tout ceci vu par notre œil, entendu par nos oreilles puis interprété par nos petits cerveaux Français avant d'être retranscrit par le biais d'un clavier... Parfois, c'est pratiquement impossible de retranscrire certaines choses car le décalage culturel est difficilement compréhensible si nos lecteurs ne le vivent pas eux mêmes.

Aujourd'hui, nous allons donc innover un peu et vous mettre à notre place, comme si vous étiez, en retranscrivant une conversation que j'ai eue la semaine dernière avec un citoyen Américain. Pas d'ajout, pas de commentaires, juste une petite conversation brute de fonderie, simple, non ? (enfin, je l'ai quand même traduite en Français !)

Je parlais de la France avec deux collègues. L'un d'entre eux me demande :

Collègue : - Hé Alain, tu te souviens quand on était en France ensembles, le week-end on est allés à Pontarlier sans toi. On est arrivés là bas autour de midi, avons garé l'auto dans ce qui avait l'air d'être la rue principale car nous voulions acheter des souvenirs. Tous les magasins étaient fermés et les rues étaient désertes ! Alors on a cherché partout mais pas moyen de trouver âme qui vive. Le plus drôle, c'est que quand on voulait repartir, aux environs de 14 heures, tous les magasins ouvraient et il y avait des gens partout dans la rue !

Moi : - Ah et bien c'est normal parce qu'en France, tous les magasins ferment entre midi et deux. Les gens vont manger !

Collègue : - Ils vont manger ? Mais on a pas vu un restaurant, ou alors ils étaient pratiquement vides !

Moi : - C'est normal parce qu'en général les gens rentrent chez eux pour manger. Les Français cuisinent et mangent leur propre nourriture ! Aller au restaurant est plus rare, ce n'est pas la norme.

Collègue : - Tous les jours ? C'est pas possible, ça prendrait trop de temps de faire ça, c'est pas possible !

Moi : - Oui, ça prend du temps. C'est la raison pour laquelle les magasins sont fermés entre midi et deux !


Voilà, c'était pas trop long ! Ca vous a plu ? Nous essaierons de publier d'autres extraits du même style à l'avenir, sous le label "From the inside" (vu de l'intérieur).

PS : N'oubliez pas de voter pour la photo du mois, le vote se termine le 31 au soir, rendez vous par ici si ce n'est pas déjà fait !

Réactions : 

10 commentaires:

  1. Remarque
    Passer a la maison pour dejeuner..meme en France c est quand meme de plus de plus rare,dans les grandes villes en France c est meme quasi oublie ...Il existe aussi en France des cantines d entreprises.Alain, je voudrais aussi te rappeler un des paradoxes France, c est un des pays en Europe ou le Mac do, decrie, se porte le mieux....
    Il y a aussi une grande difference que tes collegues americains auront peut etre remarque, Paris et le " desert " francais, en effet moi ce qui me surprend le plus c est les boulangeries fermees le lundi dans les provinces , d autre part , et la je m egare, tu as du entendre parler du desir du gouvernement d ouvrir magasin dimanche!!!!!
    On a interroge la population
    Tres bonne idee, il est vrai que vivant ici, rien n est plus agreable que faire ses courses un dimanche! , et bien en fRAnce, bien que le consommateur etait pret a pousser son chariot le dimanche.. les employes , eux, ont refuse, de travailler le dimanche...et ce n est pas pour aller a la messe comme ici...mais dimanche reste sacre....
    BIZZZZZZZZ
    Therese

    Therese

  2. C'est sur que même en France on s'américanise petit à petit, mais on a quand même de la marge avant que le fast food ne soit LE repas du midi, ce qui n'arrivera jamais je l'espère.

    C'est vrai que faire ses courses le Dimanche c'est pratique et peu contraignant, mais c'est aussi un pas en avant vers la consommation à outrance façon US... Et puis ça tuerait les derniers petits magasins qui survivent encore et il n'y aurait plus que des franchises. Mais bon, ce n'est qu'une question de temps, on a déja laisser passer la télé réalité, les crédits à la consommation, et le nombre d'ados obèses me surprenait toujours à Besancon : De mon temps, c'était pas comme ça ! D'ici une vingtaine d'années, la France sera contaminée, si le capitalisme ne meurt pas avant...

    Alain

  3. Ce débat (ouvrir les magasins le dimanche) s'est vécu il y quelques vingtaine d'années. À l'époque c'était surtout le lobbying patronal juif qui désirait ceci. Cette loi est passée et maintenant il serait inconcevable de ne pas ouvrir les commerces le dimanche.
    J'étais trop jeune à l'époque, mais probablement que ça tué de petits marchands.

    Pour ce qui est du repas du midi pris à la maison, lorsque je suis allée en France, je n'étais pas au courant de cette pratique. On a trimé dur pour trouver un endroit où manger.

    annie76

  4. C'est vrai que de moins en moins de gens rentrent dejeuner chez eux le midi, car en general nous avons qu'1h pour manger. La majeure partie des francais a soit une cantine ou un restaurant inter-entreprise, ou apporte son propre repas. A Besancon il m'arrivait de manger un sandwich quand j'allais faire les boutiques entre midi et deux.

    D'ailleurs qu'elles sont les boutiques ouvertes toute la journee non-stop ? Que des franchises ! Les petits commercants n'ont pas le personnel pour cela, et n'ont pas la possibilite d'embaucher.
    Pour le dimanche travaille, c'est la meme chose, ce ne sont que les grands centre commerciaux qui auront la possibilite d'ouvrir leurs portes. Donc si les gens vont faire leurs courses le dimanche, ils n'iront pas acheter leur baguette chez le boulanger ou faire leur marche. De plus, les gens iront s'enfermer dans les magasins plutot que d'aller s'aerer dans la nature en famille. Je sais qu'il y a deja la tele et l'ordinateur qui font bien du mal sur ce dernier point.

    Le seul point pour lequel je serais ok, c'est que cela offrirais des emplois aux etudiants qui seraient prets a travailler le dimanche.

    Pourquoi toujours prendre exemple sur les Etats-Unis ? Nous avons deja les fast-food et la tele poubelle.

    Adeline

  5. OUI aux petits magasins independants, aux bouchers, aux patissiers ayant pignon sur rue, OUI aux petits villages vivants ou il est agreable de MARCHER pour faire ses courses, rencontrer du monde, s'arreter a la terrasse d'un cafe, sentir le pain frais, prendre le temps de vivre...
    NON aux centres commerciaux et zones commerciales ou Ikea, Carrefour et Darty fleurissent sur des avenues geantes depersonnalises.

    Gardons nos traditions, notre France "d'antan", il n'y a rien a envier aux suburbs americains, leur shopping center accessibles que par voitures, leurs chains restaurants ou on se goinfre en 5 minutes plus qu'on ne deguste.
    Je suis bien d'accord avec vous!

    Sissi

  6. quand on connait les ouvertures de magasins, 24/24 et 7jours/7, revenir la ou tout ferme a 20h et entre midi et 2, c est penible, je me souviendrai toujours du samedi soir ou on venait d arriver en france et que j avais besoin du lait pour choupinou, on est alle chez carrouf, les dernieres personnes etaient a la caisse, j ai bien expliquer mon cas, je nai jamais pu rentrer acheter du lait, pas cool du tout....
    je fais partie des gens qui le midi font a manger et se mettent a table avec mes stroumphes, ce n est pas rigolo tous les jours, j avoue, parce qu il faut des idees, il faut qu il en aient envie, et ca ne doit pas trainer....

    L²V² in USA

  7. Malheureusement, je ne frequente pas assez d'Americains pour rapporter des anecdotes comme celle-ci...
    Merci donc !!
    Bisous !

    Stephanie (Philadelphie)

  8. J'adore ! C'est fabuleux les idées reçues qu'on a les uns sur les autres ! :D

    Chateign

  9. J'adore ! C'est fabuleux les idées reçues qu'on a les uns sur les autres ! :D

    Chateign

  10. ah oui moi aussi en arrivant de Paris en province ca m'a fait drole... et puis j'ai pris l'habitude. mais ici c'est atroce de voir les employes finir a point d'heure. Mais en meme temps le temps ne se compte pas pareil et mes voisins sont sideres de voir des repas a heures fixes, hyper tard 19h30 !, et pris ensemble sans tele...

    @ Annie 76 : pourquoi juif ? et pas chretien ? ou blond ? ou roux ?

    nathinphoenix

Enregistrer un commentaire