A partir d'aujourd'hui, c'est promis, nous ne dirons plus jamais de mal des USA. Après tout, les US sont la première puissance économique mondiale et ce n'est pas un hasard, c'est juste que ce nouveau monde est beaucoup trop à la pointe pour que nos pauvres petits esprits Européens puissent le comprendre. La preuve en images :


Ma compagnie organise une collecte de vêtements pour les gens dans le besoin. L'objectif est de collecter 230 kgs de vêtements qui seront ensuite donnés à une église qui se chargera de la distribution. Comme le montre le "baromètre" ci dessus, nous sommes déjà arrivés à mi chemin.

Si l'objectif est atteint, nous serons récompensés par une "pizza party", c'est à dire que nous pourrons nous goinfrer de pizza pendant que des gens moins chanceux que nous enfileront nos vieux vêtements troués. Si ça c'est pas un concept novateur !

Deuxième exemple :


La photo ci-dessus montre de la nourriture sur la salle de repos de ma compagnie. Rien d'exceptionnel, me direz vous, sauf que ce genre d'évènement arrive au moins une fois par semaine : Pendant les longues réunions, les gens commandent quelque chose à manger, toujours trop, bien entendu, car nous sommes dans un pays riche.

Le restant de nourriture finit sur cette table, en libre service. Si personne ne se sert, le personnel de ménage jette tout à la poubelle le soir. Pour nous autres non-Américains, jeter des kilos de nourriture à la poubelle, ça heurte notre conscience, on se dit que des gens meurent de faim aux quatre coins du monde donc la moindre des choses c'est de ne pas faire ça. On ne peut pas comprendre car nous n'avons pas encore atteint ce stade de l'évolution humaine !

Du coup, Adeline m'a acheté un superbe caleçon pour porter haut et fort les couleurs des USA. Si on m'avait dit qu'un jour je finirais par montrer mes caleçons sur Internet, je pense que ça m'aurait fait rigoler, mais là, je ne sais pas pourquoi, j'ai envie de le faire :


Le devant


Le derrière : US et A, c'est super bien, j'aime !

C'est pas beautiful, ça ? A défaut de comprendre la culture Américaine, autant conserver son sens de l'humour ! Qui veut le même caleçon ? C'est l'officiel de Borat, un collector donc !

Réactions : 

6 commentaires:

  1. Oui et on en a C...R pour le trouver celui la ! Steph a bien aime le sien sur le petrole et les bonne idees.....!
    US AND A IT'S VERY NICE !

    bennejean

  2. "c'est à dire que nous pourrons "nous goinfrer de pizza pendant que des gens moins chanceux que nous enfileront nos vieux vêtements troués. Si ça c'est pas un concept novateur !"

    Je suis morte de rire!
    Et pourquoi ne pas donner juste pour le geste de donner sans forcement etre recompense par un cadeau?


    J'aime bien Borat quand il est Da Ali G, vous connaissez? FB...I...

    Sissi

  3. On a juste vu le "documentaire" de Borat, et c'est seulement apres l'avoir vu qu nous avons appris que tous les gens dans le film n'etaient pas des acteurs, ce qui semblait alors invraisembable ! En particulier sur le passage dans l'eglise, ou celui de l'hymne national : ca fait peur !!!

    Alain

  4. Alain, et tu n as meme pas parle de l emballage plastique de la bouffe!!!! Tout cela finissant allegrement a la poubelle....

    Therese

  5. Hello Alain,

    Je parcours ton blog depuis 2 jours et il est super sympa. j'apprécie surtout les photos des road trips ^^. Il y a quand même quelques articles qui attire mon attention tel que celui-ci

    Je trouve ça étonnant que tu soit surpris par ton deuxième exemple, en région parisienne ça arrive souvent. J'ai des collègues qui laisse souvent plus de la moitié de leur plateau repas et ce quasiment tous les jours (en général il mangent que la viande et laisse tout le reste). Et ce n'est pas une réunion en approche qui les poussent à laisser la moitié de leur plateaux. Et bien sur si on leur parle de la fin dans le monde la réponse classique c'est : "il avait qu'a se démmerder mieux que ça" où la meilleure "ils avaient qu'a etre français" (comme si on choisissait son lieu de naissance et sa famille :\). Et leur conscience se porte très bien.

    Malheureusement pas une "excentricité" propre aux US.

    Aurélien

  6. Aurélien : Merci ! C'est vrai qu'en région Parisienne je ne doute pas que l'Américanisation soit plus rapide qu'en province, c'est surement pour ça que je suis surpris et pas toi.

    De toutes façons, d'ici quelques années, ce sera exactement pareil en France, et c'est malheureux que l'on se sente obliger de copier tout ce qui vient des US, en particulier le pire (télé réalité, fast food...)

    Alain

Enregistrer un commentaire