Ce week end, nous avons eu droit à une nouvelle tempête, non pas de neige mais de pluie cette fois ci. Si certaines zones sont bien inondées, c'est surtout le vent qui aura fait des dégats : Plus de 235 000 foyers du New Jersey (qui comporte en tout 8,4 millions d'habitants) ont été privés d'électricité ce week end, dont le nôtre pendant 5 heures samedi en début de soirée...

Image typique le long des routes du New Jersey ce matin

Cela aura été l'occasion de peaufiner la préparation de nos voyages à venir à la lueur de la bougie. On se rend vite compte que sans internet et sans électricité, la vie est tout de suite moins facile. Malgré tout, ne nous plaignons pas car certaines personnes ont de l'eau dans leur salon et plus de 85 000 foyers sont toujours dans le noir dans le New Jersey.

Il a même été dit que si les températures avaient été plus basses, cette quantité de pluie se serait transformée en 3 pieds (92 centimètres) de neige !

D'ailleurs, à l'heure où j'écris ces lignes, il pleut encore et toujours. Un début d'année pas vraiment encourageant du point de vue météo. Allez, un peu moins de deux semaines à tenir avant de goûter au soleil du Texas (El Paso 25° C, Dallas 21 °C)

De nouvelles plaques dans ma collection

Ces dernières semaines, j'ai également enrichi ma collection de plaques d'immatriculation US de cinq nouvelles pièces, dont trois états récemment visités et deux autres dont les plaques sont plus rares et furent donc difficiles à trouver :

Il ne manque plus que la Caroline du Sud et Washington DC !

Week end pluvieux, bouquin heureux

Et pour finir, qui dit week end de pluie dit pas de sortie et donc davantage de temps pour écrire. Mon livre (il faudra que je songe à lui trouver un titre !) a donc bien avancé avec un total de 9100 mots, 37 pages et 18% de l'objectif final atteint.

Les abonnés au blog ont reçu leur premier extrait ce week end et les retours ont tous été positifs, la seule critique commune étant que mon extrait était trop court et que tout le monde veut désormais en savoir plus ! C'est encourageant pour la suite.

Et nous dans tout ça ?

Nous avons commencé les préparatifs pour le retour en France cet été en faisant établir les devis de déménagement. Le contrat de rapatriement n'est pas encore signé mais ce n'est plus qu'une question de jours a priori.

Adeline travaille toujours dans la même compagnie et ça se passe plutôt bien puisque la directrice du bureau lui a confiée qu'elle l'aurait embauchée définitivement si nous n'avions pas décidé de rentrer cet été.

On ne se plaint donc pas trop, la vie poursuit son cours paisible et seule la météo pourrait nous saper le moral, mais ce n'est pas le cas !

Réactions : 

1 commentaires:

  1. D'ailleurs ce week-end mon petit doigt me dit que vous êtes en débardeur dans le jardin!........

    Chantalyon

Enregistrer un commentaire