Tous les soirs, devant l'hôtel de Mammoth Hot Springs ou nous résidions à Yellowstone, se déroulait un véritable spectacle naturel et sauvage. En effet, un cerf wapiti et son harem de femelles avaient décidé de camper face à l'hôtel, alors que la période de rut était déjà bien entamée.

 
Le cerf wapiti de Mammoth Hot Springs


Nous assistions donc à un duel à distance entre deux mâles à la lutte pour obtenir le maximum de femelles. Par brâme interposé, ils se provoquaient et se répondaient mutuellement, séparés de quelques centaines de mètres seulement. L'agacement et la tension étaient palpables, notre wapiti favori passant son temps à regrouper ses protégées, de peur qu'elles ne rejoignent le camp ennemi.


Depuis notre chambre d'hôtel et sans zoom : Le mâle wapiti et sa grande famille


Le brâme se prolongeait tard dans la nuit, et lors de notre dernier soir a l'hôtel, j'ai même cru entendre des loups dans les montagnes. Adeline ne me croyant pas, elle a demandé a la réception si cela était possible. La réponse : "C'est très rare, car les rangers essaient de repousser les loups hors des zones fréquentées par les hommes. Mais cette nuit, je les ai effectivement entendu moi aussi".

Je vous avouerai que dormir dans une chambre d'hôtel au milieu d'un parc national, avec des cerfs qui brâment sous les fenetres et des meutes de loups dans les montagnes alentours, c'est tout de meme un sentiment unique et formidable. Celui d'etre dans la nature, la vraie !


L'affiche de l'hotel de Mammoth Hot Springs. Les cerfs wapitis sont juste derriere !


Un service de sécurité est présent 24 heures sur 24 afin d'éviter que les touristes ne s'approchent trop. Plusieurs voitures ont déjà été abîmées, le cerf n'ayant peur de rien durant cette période de rut. Le dernier soir, nous avons vu notre cerf favori galoper en direction de la montagne ou se trouvait son concurrent, pensant a l'affrontement immédiat. Il n'en était rien : Le valeureux venait juste réprimander et rapatrier une femelle qui avait succombe aux charmes du casanova voisin, et qui était tout simplement en train de changer de camp... Elle rejoindra finalement le reste de sa troupe sous la menace des bois de notre mâle furieux.

Pour finir, une vidéo réalisée par Adeline illustrant le brâme du cerf concurrent (pas notre voisin):



Réactions : 

5 commentaires:

  1. Super vraiment super tout ce que vous nous faites partager merci beaucoup...
    Je dois avouer que j'ai vraiment un faible pour le lapin.....au moment où on s'y attend le moins! trop fort!

    Chantalyon

  2. Je trouve qu'il a un œil bizarre ce lapin moi... Il me fait un peu peur en fait.

    Alain

  3. Le brâme est un moment très émouvant et très beau, on va l'écouter chaque année dans nos forêts, des promenades sont organiées c'est vraiment très gai.
    Je suis tes aventures avec impatience car je pars prochainement en Californie (entre autres) et suis à l'affût de conseils et d'adresses...
    Je tenais également à dire que vos photos sont SPLENDIDES, je viens de temps en temps sur votre blog mais n'ai jamais pris le temps de commenter, c'est chose faite maintenant.
    Pus je vous demander quel appareil vous utilisez ?
    Merci !
    Valerie,Belgique

    Valerie

  4. Merci Valérie. Notre appareil est un Nikon D60, qui est tout simplement l'appareil d'entrée de gamme chez Nikon. En revanche, je lis de nombreux sites de photographie pour apprendre et m'améliorer.

    Pour la Califonie, je te conseille nos articles sur San Francisco, Yosemite, et la vallée de la mort.

    Alain

  5. Je les avais déjà lus ! :))
    Mais j'y reviendrai certainement !
    Merci

    Valerie

Enregistrer un commentaire