From Besançon to... Marseille

21:51 mardi 6 janvier 2009

Aujourd'hui, il ne sera pas question de la vie aux USA (enfin, un peu quand même !) mais plutôt de parler un peu de Besançon. Après tout, ce site s'intitule "From Besançon to Philadelphia" et pas un seul article n'a mis en avant la cité Bisontine à ce jour ! J'imagine cependant que beaucoup de monde en France en a entendu parler ces derniers jours, Besançon étant devenu, le temps d'un dimanche soir, le centre d'intérêt d'une bonne partie du pays. Même le quotidien l'Equipe faisait sa une en mentionnant notre ville :

"L'OM a eu très chaud", par - 7 °C, sur la pelouse du stade Léo Lagrange à Besançon. Bon d'accord, je le concède, il faut savoir que le maillot rouge est celui du Besançon RC et lire le petit texte pour comprendre que l'Olympique de Marseille, vainqueur de 10 coupes de France de football et 8 fois champion de France, a eu toute la peine du monde a écarter le BRC, pensionnaire du championnat de France Amateur, la quatrième division nationale.

Comment suivre un match de foot aux USA ?

Le challenge pour nous autres expatriés étant de trouver un moyen de suivre la rencontre en direct dans les meilleures conditions possibles. Dimanche, à 14h45, Adeline et moi étons donc dans les starting blocs pour suivre l'événement, devant notre ordinateur portable qui nous permettait d'avoir la radio "RTL - L'Equipe" en direct tout en suivant le direct écrit sur les sites du BRC et de l'Equipe pendant les coupures pub, infos, et parfois... techniques.

Il ne manquait plus que l'image, finalement, mais cela ne nous a pas empêché de pratiquement sauter sur le canapé lorsqu'à la 66ème minute, la formation Bisontine frappait la première en ouvrant le score à la surprise générale, dans un stade versant alors dans l'euphorie la plus totale ! 10 300 chanceux (dont 600 Marseillais) avaient obtenu leur précieux sésame pour la rencontre, les autres pouvant la suivre sur Eurosport, ou comme nous sur Internet et/ou avec la radio.

Ce n'est qu'à six minutes de la fin, et après avoir manqué une terrible occasion de doubler la mise, qu'une faute de main offrait un pénalty à l'OM et l'égalisation par Taïwo évitant une élimination prématurée des Marseillais qui accrochaient le droit de jouer les prolongations...


Résumé vidéo de la BRC Foot team


Au bout du suspense...

Héroïques dant les prolongations comme tout au long du match, les Bisontins, pris de crampes, résistent comme ils le peuvent et poussent l'OM à la séance de tirs aux buts. L'exploit est en marche, tous les tireurs s'exécutent et transforment leur tentative, jusqu'au dernier... Et c'est malheureusement le Bisontin Yohann Rangdet qui échouera, tandis que Cheyrou donnait la qualification à Marseille, 5 à 4 aux tirs aux buts. Marseille a donc bien eu chaud, très chaud même !

Fiers d'être Bisontins

Au final, le score est presque anecdotique car Besançon n'a pas démérité et l'équipe a eu le mérite d'attirer les feux des projecteurs sur une ville parfois méconnue à l'échelle nationale. Bien entendu, éliminer Marseille aurait été autrement plus fort mais il s'en est fallu de tellement peu... A l'image de la citadelle qui domine la ville, le BRC a démontré que Besançon n'était pas une ville facile à prendre !


Voilà pour la page Bisontine de début 2009, histoire de souligner l'aspect sportif de la ville dont l'équipe de handball féminin, la meilleur équipe Bisontine à ce jour, a été 4 fois championne de France et a même gagné une coupe d'Europe en 2003 !

Rendez vous dans le courant de la semaine pour la suite de notre voyage au Canada...

Réactions : 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire