Au sud Est du parc de Yosemite se trouve une forêt de séquoïas géants appelée "Mariposa Grove". On ne peut y accéder que par des navettes, ce qui est une très bonne chose dans la plupart des parcs nationaux aux US : Les accès aux véhicules et donc la pollution y sont restreints.


Trois séquoïas géants

Ces séquoïas font plusieurs mètres de diamètre et ont la particularité d'être adaptés aux feux de forêt. Le feu élimine les buissons, jeunes pins et autres arbres sans détruire les séquoias adultes qui sont protégés par leur écorce fibreuse.

La chaleur dégagée par les feux de forêt permet également l'ouverture des cônes. La dispersion des graines survient alors au moment où le sol est idéal pour la germination, alors que les jeunes séquoïas ont un accès à la lumière du soleil, les autres arbres ayant été détruits par le feu. A Yosemite, des feux sont donc allumés par les rangers pour aider les séquoïas à survivre :


Même pas mal...


Je suis minus !

Le plus impressionnant des séquoïas de Yosemite est le Grizzly giant, qui fait 8 mètres de diamètre !


Grizzly giant


Nous deux devant l'arbre tunnel

En route pour Tuolumne Meadows

Lors de notre dernier jour à Yosemite, nous avons dû traverser le parc d'Ouest en Est afin de rejoindre la route menant à la vallée de la mort, de l'autre côté des chaînes de la Sierra Nevada. Nous avons donc rapidement pris de l'altitude, avant d'assister à un attroupement de personnes et de véhicules au bord de la route. Qu'est ce qui pouvait générer autant d'effervescence ?



Un petit ourson !


...qui se promenait pépère sous l'œil des photographes

Nous étions très contents car nous pensions quitter Yosemite sans avoir vu d'ours ! Enfin, je pensais avoir aperçu un fessier d'ours qui venait de terminer de traverser la route juste devant nous, mais c'était de nuit et tellement furtif... Quelques minutes après avoir vu cet ourson, une petite famille traversera de nouveau devant nous, galopant ensuite dans la montagne (et ça court vite un ours !) :


La maman et les deux petits en plein sprint !

Toujours plus haut, nous atteignons ensuite Olmsted point, d'où nous pouvons voir le Half Dome :


Puis nous arrivons à Tuolumne Meadows, une grande plaine de montagne située à 2600 mètres d'altitude où coule la rivière Tuolumne, laquelle forme plusieurs lacs tout au long de son parcours, fournissant ainsi l'eau potable de la ville de San Francisco !

A Tuolumne Meadows, loin de la foule de visiteurs que l'on peut trouver dans la vallée, nous avons apprécié la quiétude, le silence, l'air frais de la montagne et le véritable contact avec la nature, jugez plutôt :



Marmotte


Chien de prairie (pour mémoire)


Cerf

Nous sommes toujours impressionnés de pouvoir approcher ces animaux sauvages à quelques dizaines de mètres, alors qu'ils sont pratiquement invisibles et extrêmement craintifs en France... Bref, nous continuons notre petite promenade le long de la rivière Tuolumne en direction de Soda springs, une source d'eau gazeuse naturelle.


La rivière Tuolumne


L'eau gazeuse jaillit du sol à Soda springs

Dernière étape du jour, le col de Tioga pass, où il y avait encore une bonne épaisseur de neige (photo ci-dessous), avant de passer la nuit juste en dehors du parc, à Lee Vining, au bord du Mono Lake. Nous en reparlerons plus tard car cette petite ville en bord de highway avait le charme de la route 66...



Tioga pass

Toutes les photos de cette partie du parc de Yosemite sont en diaporama ci-dessous. Notre prochain article nous emmènera du côté de la vallée de la mort...



Réactions : 

1 commentaires:

  1. Magnifique tout simplement.J'avais adore aller a Sequoia Park egalement et tous ces animaux c'est extra ! De voir des ours de pres , vous etiez en voiture ? Ou avez vous dormi ce soir la? bisous

    bennejean

Enregistrer un commentaire