Alcatraz - "The rock"

18:33 samedi 6 juin 2009

En 1848-49, après que de l'or soit trouvé en Californie, des aventuriers du monde entier affluent vers le port de San Francisco en quête du précieux métal. L'armée Américaine décide alors de construire une forteresse militaire pour protéger la Californie d'une éventuelle invasion. C'est ainsi qu'Alcatraz est née.


L'île d'Alcatraz

Cependant, personne ne cherchera à envahir la Californie. Alcatraz est donc peu à peu reconvertie en prison militaire, puis devient pénitencier fédéral en 1933.


Les cellules

Le gouvernement US voulait qu'Alcatraz soit le pénitencier modèle, avec un niveau de sécurité maximum. De nombreux gangsters célèbres y séjourneront, comme Al Capone. Alcatraz avait une capacité de 336 cellules normales et 42 cellules d’isolation. En moyenne 260 prisonniers y purgeaient leur peine . Le maximum de détenus fut 320, et le minimum fut 222.


Indians welcome ?

La première surprise lors de l'arrivée sur Alcatraz est la découverte du bâtiment ci-dessus, avec des graffitis "Indians welcome" ou encore "Indian land". Après que la prison ait fermé, 78 Amérindiens ont pris l'île d'assaut, leur intention étant de créer un centre culturel et universitaire Amérindien situé à la porte des USA, de sorte à ce que tous les navires entrant dans le port de San Francisco se rappellent que les premiers habitants des USA sont toujours ici.

Bénéficiant du soutien populaire, l'occupation durera un an et finira par une intervention musclée de la police lors d'une nuit durant laquelle plusieurs bâtiments de l'île furent détruits par les flammes.


Une cellule d'Alcatraz (toutes sont identiques), avec juste deux tablettes qui font office de table et de chaîse !

Visiter l'île est une super expérience, grâce à l'excellente idée de l'audio tour : on visite ainsi les bâtiments avec un casque sur les oreilles, guidés par les commentaires d'anciens prisonniers qui décrivent leurs conditions de vie à Alcatraz, les différentes tentatives d'évasion et quelques anecdotes sympathiques. Le tout étant renforcé par des bruits typiques de la prison, des émeutes aux portes qui claquent : on s'y croirait presque.


Il semblerait que quelqu'un se soit fait la malle...

Officiellement, personne n'a jamais réussi à s'évader d'Alcatraz, malgré 14 tentatives différentes. L'une de ces tentatives a au moins en partie réussi, les évadés n'ayant jamais été retrouvés mais sont présumés noyés, un seul corps ayant été retrouvé dans la baie. Trois compères ont en effet creusé autour de la bouche d'aération de leur cellule à l'aide d'une petite cuillère, dissimulant leur absence avec de fausses têtes fabriquées en papier mâché et portant leurs propres cheveux récupérés à chaque coupe... (photo ci-dessus)

Une fois derrière leur cellule, ils ont probablement escaladé les tuyaux du couloir de service (photo ci-dessous) pour accéder aux toits et disparâitre à tout jamais... Cette "évasion" a été portée au cinéma dans un film avec Clint Eastwood, "L'évadé d'Alcatraz".


Le couloir de service utilisé par les évadés présumés

On apprend également que les gardes ayant accès aux cellules n'étaient pas armés, seuls ceux qui faisaient une ronde dans la "gun gallery" (galerie des armes), en hauteur et derrière des barreaux, avaient ce privilège. Ils pouvaient également à tout moment lancer une clé à leurs compères non armés avant qu'ils s'échappent par une porte dérobée en cas d'émeute...

La galerie des armes


"La bataille d'Alcatraz"

Certaines tentatives d'évasion musclées ont terminé dans un bain de sang, comme lors de la bataille d'Alcatraz, où le plan était de récupérer la fameuse clé de la galerie des armes afin de s'échapper... De nombreux gardes seront pris en otage et abattus par des prisonniers ayant pratiquement réussi leur plan. Il faudra que l'armée prenne l'île d'assaut, les Marines lançant des grenades depuis le toit pour mettre fin à la rebellion des prisonniers. Les cicatrices laissées par l'assaut sont d'ailleurs toujours visibles :


Traces laissées par les grenades lançées par les Marines lors de la bataille d'Alcatraz en 1946

Comme vous le voyez, la visite est extrêmement bien détaillée et montre l'histoire très riche de la prison, justifiant ainsi son statut actuel de parc national.


Depuis la "cour de récréation", les prisonniers pouvaient voir le Golden Gate bridge


Les cellules d'isolement mieux connues sous le nom de "trou". Les détenus y restaient plusieurs jours dans le noir complet.

Alcatraz est donc une visite aussi passionnante que surprenante se faisant en deux petites heures, itinéraire en ferry compris.

Toutes nos photos se trouvent en diaporama commenté ci-dessous. Pour notre prochain article, nous irons du côté du parc de Yosemite et je peux d'ores et déjà vous dire qu'il y a quelques photos plutôt pas mal.


Réactions : 

1 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est une visite qui fait froid dans le dos....mais elle est tres instructive et tres interessante, meme les enfants avaient bien aime...

    Mireille

Enregistrer un commentaire