Une nouvelle interview de votre serviteur est parue dans le journal Le Pays de ce 5 mars. Si vous êtes arrivés sur ce site suite à la lecture de l'interview, bienvenue à bord ! Vous trouverez toutes les informations concernant mon livre en cliquant sur ce lien. Les autres lecteurs peuvent cliquer ici pour voir à quoi ressemble cette demi-page de journal consacrée à notre expérience américaine !

Adeline et moi sur les terres de Monument Valley, Utah

Ces dernières semaines, j'ai beaucoup travaillé sur les derniers articles à publier sur ce blog. En effet, cela fera deux ans en août prochain que l'expérience américaine est terminée, aussi est-t-il temps de songer à tourner la page. Pourquoi continuer à publier des articles alors que nous ne sommes plus en Amérique ?


Je vous rassure, vous pourrez toujours suivre nos différents voyages et aventures en textes et en images par le biais d'un nouveau site internet dont je peaufine les derniers détails. En attendant, ces diverses plongées dans mes souvenirs américains ravivent une immense nostalgie.

Ainsi, lorsque dans mon livre ou mes interviews, je parle de dépaysement au quotidien, je pense à des images comme celles-ci :

Magnifique locomotive en Pennsylvanie

Véhicule à vendre au bord de la route !

Maisons typiques à Moorestown, avec ces pelouses parfaitement entretenues, la verdure, l'absence de barrières... Le paradis, non ?

Evidemment, tout ceci a disparu de notre quotidien avec le retour en France, où tout semble tellement "normal". Nous n'avons plus ce sentiment incroyable qui était celui de vivre dans un film, avec des surprises à tous les coins de rue ou presque. Aux USA, quelques minutes de route suffisaient pour nous retrouver à Philadelphie, par exemple :

Le magnifique Ben Franklin Bridge reliant Philadelphie au New Jersey

La "skyline" de Philly...

Ou, à l'inverse, pour nous retrouver en pleine campagne, avec ce ciel toujours clément et ces couleurs incroyables :

Batsto, New Jersey

Et je ne parle même pas du dépaysement avec un grand "D", celui que l'on trouve du côté du Far West, de la Californie, de l'Utah ou du Wyoming, que ce soit au milieu du désert ou en montagne parmi les animaux sauvages par milliers...

Bryce Canyon, Utah

Wagon abandonné dans la ville fantôme de Rhyolithe, Nevada

Yellowstone, Wyoming

Après ces 1000 jours en Amérique, j'avoue volontiers qu'une partie de moi est restée là-bas, de l'autre côté de l'océan. Si j'ai écrit ce livre, c'est aussi et surtout pour essayer de montrer le vrai visage de l'Amérique, celui qu'on ne présente pas dans les journaux ou à la télévision française. Non, l'Amérique ce n'est pas que des gratte-ciels et des gens obèses avec des pistolets qui aiment faire la guerre, il y a tellement plus à découvrir et à apprendre de ce pays aux innombrables facettes, tellement paradoxal et fascinant à la fois !

Pour finir, à l'approche de la conclusion de mon ouvrage, j'écrivais que "depuis notre retour en France, il ne s'est pas passé un jour sans que je pense aux USA". Je peux désormais rectifier cette phrase en "il ne se passe plus un jour sans que je me demande pourquoi nous avons quitté les USA, et sans que je pense à une façon ou une autre de retourner y vivre !". Même si je sais très bien pourquoi nous sommes rentrés et qu'il est encore beaucoup trop tôt pour penser à repartir... Ah nostalgie, quand tu nous tiens ! 

Réactions : 

17 commentaires:

  1. Comme on dit par chez moi : beau gooosse !
    :-P
    Bisous !

    Stephanie (Philadelphie)

  2. Je viens de faire connaissance avec ton blog, via Stéphanie (de Philadelphie !), et je regrette de n'avoir pas suivi vos aventures au jour le jour ! mais par contre, je compte bien acheter le livre ! bonne journée ...

    sandra

  3. Merci beaucoup ! Le livre permet une bonne séance de rattrapage, il a le mérite d'être mieux organisé et (je l'espère) mieux écrit que le blog ;)

    Alain Chautard

  4. ça sent en effet la nostalgie...

    Sur la première photo avec Adeline, le rocher de gauche à mon souvenir n'était pas si penché. L'est-il vraiment, ou est-ce dû à l'objectif utilisé ou encore à un raccord de deux photos, mal géré par ton logiciel de panoramiques ?

    la-bricole

  5. Je dirais que c'est l'effet conjugué de l'objectif grand angle et du trépied qui n'était pas sur sol plat, car je n'ai jamais assemblé de photo ni essayé de faire de panoramique :)

    Alain Chautard

  6. Comme je comprends... Je suis passionnée par ce pays depuis toujours. Persuadée que si j'y vais un jour, je ne pourrai jamais revenir en France. Merci pour ce merveilleux blog qui m'a fait voyager, rêver, rire, et qui m'a confirmé que je ne pouvais pas quitter ce monde sans avoir mis les pieds là-bas ! Alors prochaine étape, votre livre ! pour m'aider à concrétiser mon rêve; enfin. M'envoler vers le Nouveau Monde...

    Anonyme

  7. Salut Alain et Adeline ! Dîtes, à quand la version iPad de ton livre? J'ai hâte de le lire !
    Bises

    Ann-Aël

  8. Anonyme : Merci beaucoup pour ton commentaire, en espérant sincèrement que mon livre t'aide à partir là-bas !

    Ann-Aël : Il existe une version électronique qui marche forcément au moins avec l'appli Kindle de l'iPad, même si je ne l'ai pas personnellement testé ;)

    Alain Chautard

  9. C'est bien la question que je me suis posée tout au long de la lecture du livre : "pourquoi sont-ils revenus?"
    Même si j'ai bien compris les raisons, elles me paraissent secondaires par rapport à votre bonheur de vivre là bas....
    Il est urgent de repartir..:o)

    Chantalyon

  10. On y travaille, on y travaille... Mais ça va prendre du temps je pense. J'en saurai plus d'ici fin avril :)

    Alain Chautard

  11. Bonjour. Depuis 2 jours, je tente d'acheter ton livre grâce au lien vers Paypal sur ton site (en cliquant sur un envoi papier en france). Et ... le lien ne fonctionne pas !

    Après avoir salivé avec l'extrait du livre, il serait dommage de ne pas pouvoir l'acheter !

    A bientôt.

    Elodie

    Elodie

  12. Elodie, merci pour ce retour car c'est effectivement étonnant, c'est le seul qui ne marche pas ! Voilà un lien alternatif qui fonctionne, en attendant que je répare ça : Page de commande

    Alain Chautard

  13. Voilà, tout est réparé. Merci de m'avoir prévenu en tous cas, car cette page était configurée de la sorte depuis le début sans que personne ne me reporte le problème, ce qui a pourtant dû bloquer quelques clients potentiels...

    Je comprends mieux pourquoi la Lettre Max avait un certain regain de succès depuis quelques temps :)

    Alain Chautard

  14. Super ! Merci, je commande... si ça fonctionne :)
    Etant déjà une grande fan des usa, je n'ai pas besoin d'être convaincue, mais juste besoin de me plonger dans une vie alternative où j'aurais aimé être expatriée là bas...
    Un enfant, une maison, zut, trop tard...!
    J'y suis allée 4 fois (dont 3 en famille américaine pour 3 semaines) et ce fut 4 fois uniquement et simplement un grand bonheur !

    Elodie

  15. oui il est sûr que les states c'est séduisant, moi aussi , jeune, j'ai voulu y émigrer, en vain, car la Green card n'est donnée qu'à des gens qui peuvent justifier de cetaines compétences professionnelles que je n'ai pas.
    D'autre part pour être abonné au forum uscitydata.com et dialoguant quotidiennement avec des américains via ce forum, je constate que la vie est n'est pas facile pour eux en dépit des apparences "glamour", ils doivent travailler dur pour s'en sortir, beaucoup (à mon grand étonnement) voudraient même émigrer en Europe!

    Kampfbereit

  16. Kampfbereit : Je peux vous assurer que la définition américaine de "travailler dur" n'a pas grand chose à voir avec la notre. J'ai vu des collègues US se plaindre de leur "charge de travail" qui était pourtant très légère. Là où la difficulté est réelle, en revanche, c'est qu'il ne faut pas compter sur le gouvernement US pour vous donner de l'argent si vous n'en avez pas, ou pour vous trouver un travail.

    Quant à la Green card, elle n'a rien à voir avec les compétences professionnelles : On peut l'obtenir par le biais d'une loterie, en se mariant avec un(e) Américain(e), ou encore après plusieurs visas successifs. Seuls les visas exigent des compétences particulières, encore que tout peut partir d'un simple visa étudiant à la base, donc rien d'insurmontable. J'ai côtoyé beaucoup de personnes sous carte verte étant passées par ces différentes situations.

    Je vous invite à lire mon livre, je suis convaincu qu'il changera certaines de vos idées reçues sur les USA :)

    Alain Chautard

  17. votre extrait est captivant,et pour ne pas restéé sur ma faim je vais me l'offrir je le vaus bien n'est -ce pas?
    au fâite avril se retire et votre projet où en est-il? ce n'est pas par curiosité malsaine, mais l'on voudrai que tout se passe pour le mieux pour toi et pouvoir profiter encor de tes récits sympatiques
    foufou

    Anonyme

Enregistrer un commentaire